AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Danielle Byche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Initié(e)
Initié(e)
avatar


MessageSujet: Danielle Byche   Ven 15 Avr 2011 - 23:23





Nom : BYCHE

Prénom : Danielle

Surnom : Danie

Âge : 16 ans

Titre : Paysanne

Métier : Fermière, bergère, petite main en cas de besoin.

Lieu de Résidence : Forbach. Une petite habitation non loin de la ferme ou travail ses parents et de l'herboristerie d'Inès Gallois.

Relations particulières :
Inès Gallois son Aguerrie officielle depuis un peu plus de deux ans.
Narcissa de Saint Loup une jeune sorcière qui vient s'arriver en ville apparemment de la famille de madame Valdemar.
Alexandrine d'Hasbauer l'une des aguerries du clan avec qui elle a eu quelques entrainements collectifs.
Mathieu Mevel un jeune fermier qui vient d'être embauché par son père pour aider aux travaux.

Je souhaiterai également savoir si certains membres d'Olrun voudraient bien me connaître.

Sentiments vis-à-vis de l’Inquisition : Elle les voit. Elle les entend. Elle sait ce qu’ils ont fait et naturellement elle leur en veut. Mais elle connait les règles. La deuxième lui dit exactement comment agir. « Ne provoque pas de querelles avec des gens peu intelligents ; car souvent un sot profère des paroles plus méchantes qu'il ne le pense réellement. »

Sentiments vis-à-vis des Sorcières du Lys Noir : Ceux sont des sorcières elles aussi. En cela elles sont ses sœurs. Même si elle n’est pas d’accord avec ce qu’elles font elle les aime. Qui sait ceux que la disparation d’Alicia va entrainer.

Nom de votre Aguerrie : Inès Gallois.

Nom de votre Apprentie : / Cela viendra.

Objectif éventuel de développement : Apprendre à devenir une bonne sorcière. Aider à ce que l'agent quitte les lieux.

Signe distinctif : Elle est la fille du berger. Elle connait donc très bien les chemins cachés dans les Montagnes de la fraternité.

Description physique :
Danielle est une jeune fille tout ce qu’il y a de plus banale. Elle n’est pas très grande. Elle se trouve même un peu petite pour son âge. Elle a une peau qui marque très vite et qui est toujours recouverte de la poussière des champs. En plus des mains qui sont toujours coupées par les travaux. Ses traits sont sans charme particulier. D’ailleurs elle se moque bien d’être jolie ou non. Sa seule fierté réside dans ses cheveux qu’elle tente de préserver. Elle garde cette idée, un peu crétine, qu’une grande dame a toujours de longs, longs cheveux. Elle les nattes tous les matins pour éviter de les emmêler. Étant la quatrième sœur, elle n’a pas une garde robe très élaborée. Trois robes de travail au tissu solide et une paire de sabots constituent ses seuls biens. Quand on passe son temps à s’occuper des moutons et des cultures on ne pense pas à ce genre de chose. Mais chaque dimanche Danielle est bien mignonne dans sa robe usée pour la ville. Elle a un sourire aimable et un pétillement dans le regard qui pourrait presque plaire.

Description psychologique :
Danielle est une personne curieuse. Tellement curieuse que cela peut l’amener à se mettre dans des situations assez gênantes. C’est aussi ce qui fait d’elle une bonne élève à Olrun. Elle est d’un naturel franc et généreux d’où son plaisir de parler avec les autres. Elle n’est pas très compliquée à satisfaire. Issue d’une famille simple elle ne se formalise de rien et prend les choses telles qu’elles viennent. On lui a apprit à écouter et servir ses ainés. Elle met la main à la pâte avec le sourire et aime se sentir un peu utile. Si on lui laisse un peu de temps libre ses pensées la guide dans une rêverie sans fin pleine d’utopisme. C’est une bonne fille. La seule chose qu’on peut vraiment lui reprocher, c’est justement, d’être un peu trop bonne. A vouloir complaire le monde entier Danielle ne s’affirme pas encore. Mais si elle veut conduire sa vie comme elle l’entend il va lui falloir un peu de cran !

Autre(s) : Les animaux ont tendance à lui faire confiance.





Elle est venue au monde juste après les agneaux. Sa mère avait accouché, seule, accroupie dans la petite chambre. Elle avait coupé le cordon avec le couteau de cuisine avant de la confier à sa nièce. Elle s’était contentée d’un petit sourire en allant regarder l’éphéméride collé au mur de la cuisine. Sur le papier épais était marqué : 11 décembre de l’an 1627. Elle serait Danielle, Danielle Byche, la quatrième fille de la fratrie. Ce furent sa cousine et ses grandes sœurs qui la prirent en charge pendant les six premières années de sa vie. Elle était avec les autres enfants de la ferme. Elle courait après les poules et apportait le vin aux cultivateurs. C’était une petite vie, de petite fille, bien remplie.

Ses parents étaient pauvres. Ils travaillaient chaque jour (sauf le dimanche) de l’aube au soir sur le terrain d’un bourgeois. Ils n’avaient pas vraiment le temps de l’écouter parler des grenouilles. Ils s’agaçaient quand elle boudait de ne pas avoir un peu plus de pain. Mais quand sa cousine la prenait sous son aile pour l’emmener chasser les renards tout était oublié. Ce fût cette jeune femme qui lui parla, la première, de la sorcellerie. Comme l’avait fait sa grande sœur avec elle. Elle commença à livrer l’histoire d’Olrun aux oreilles curieuses de Danielle. La voix veloutée de la conteuse rendait cette histoire fantastique et séduisante.

Petit à petit l’enfant comprit que les grandes personnes avaient des milliers de secrets à partager. Toutes ces personnes autour d’elle pouvaient faire des choses extraordinaires. Dans son esprit fasciné tout prenait un sens nouveau. Il y avait des trésors insoupçonnés à Forbach. Cependant, il était encore trop tôt, pour qu’elle saisisse tous les enjeux de la tribu. Elle n’avait jamais vue cette Abigael. Mais lorsque sa cousine était rentrée complètement déboussolée, en parlant d’envoutement collectif tout, s’était irrémédiablement compliqué.

Le lendemain de ses onze ans sa mère entama l’une de leur plus sérieuse conversation. Elle savait que, de toutes ces filles, Danielle était la plus enclin à faire de la magie. Elle aimait cela. Dans son regard brillait le désir de savoir. Alors ses parents avaient acceptés la proposition de leur nièce. Ils laissaient à celle-ci le soin, de guider cette fillette, sur la voie de la sorcellerie. Ce fût pour la petite le plus beau cadeau qu’elle pouvait espérer. C’était vers la boutique d’Inès qu’elle avait couru en premier. Voilà elle était comme elles. Danielle était une sorcière, enfin… une apprentie, sorcière.

Ce fût à partir de ce jour qu’on lui expliqua qui était Alicia. La magie pouvait être autant lumière que ténèbres. Maintenant il était primordial qu’elle comprenne les dangers. Elle fût bien étonnée, d’entendre que l’on pouvait utiliser toutes ces connaissances, pour faire le mal. Mais ce n’était pas tout. Tous ces hommes encapuchonnés, ceux qu’on lui avait toujours interdit d’approcher... Ils étaient très dangereux. Ils pouvaient la tuer, s’ils découvraient qui elle était, ceux qu’elle voulait être. Danielle savait maintenant pourquoi les adultes mentaient. Mais ce n’était pas difficile de cacher ces choses aux autres. C’était même un jeu. La formation débuta, d'exercices en entrainement, souvent à deux, parfois avec les autres sorcières de la tribu.

Malheureusement, ce « jeu » tourna au cauchemar, moins de deux ans plus tard. Son père était venu la prévenir alors qu’elle s’occupait du petit troupeau de moutons. Le sort de localisation avait permit aux chasseurs, de repérer le groupe. Sa cousine venait d’être arrêtée par les inquisiteurs. L’Aguerrie de Danielle était parmi les coupables prisonniers à la Collégiale. Elle allait être pendue en place publique dans quelques heures. Ce fût le vrai premier chagrin de sa vie. Danielle eu l’impression de devenir une orpheline. Ses parents lui proposèrent de laisser la magie de côté le temps de guérir de cette perte. L’adolescente refusa d’un seul mot. Cette fois encore, ce fût la Sage Inès, qui dû partager son vécu.

Sa cousine avait peut être prévu ce qui allait lui arriver, car elle avait fait faire une promesse, à cette chère confidente. A la grande surprise des uns et des autres la voisine reprit l’enseignement de son amie auprès de Danielle. Dans le secret de la tribu, et avec prudence, elles s’entrainaient. La petite était volontaire et entêtée. En plus d’être mue par une nouvelle motivation. Un jour elle montrerait au monde entier, combien leur savoir pouvait aider les hommes. Inès fût rapidement nommée Prêtresse, ce qui augmentait la fierté de l’une et de l’autre.

Danielle devenait une jeune fille. Elle serait bientôt prête à passer le teste pour devenir une Initiée. Elle était pourtant inquiète en voyant toutes ces femmes terrorisées. La peur était un poison. Ce n’était qu’un moyen de plus, de compliquer les relations, entre les deux tribus. Du moins jusqu’à ce qu’Europe officialise les choses et referme Olrun sur elle-même. N’était-ce pas en s’unissant qu’on devenait plus fort ? Danielle n’aimait vraiment pas la façon dont les choses tournaient. Les Inquisiteurs devaient être partis à présent. Elles avaient été si sages toutes. Mais la terreur retombait sur la ville. Pour une fois la guerre cachée n’y était pour rien. La liberté leur fût une nouvelle fois enlevée.

Un nouveau tueur se faisait connaître. Il s’en prenait à beaucoup de monde. On le disait fou. Il avait un message à faire passer. Il terrorisait inlassablement. Il s’en prit à Inès ! Danielle en était révoltée. Mais seul un « Somno Oppressus…» éternel pouvait être utile à quelque chose. La jeune fille n’eut pas le droit d’aller au secours à son guide. C’était « trop dangereux » disaient-ils. On lui ordonna d’attendre que le danger soit écarté. Pour la première fois de sa vie, la jeune sorcière, éprouvait une véritable colère. Elle fût tout de même un peu soulagée en apprenant que l’Inspecteur royal avait été aidé. A présent elle n’espérait qu’une chose voir l’Agent pendu haut et court. Son père venait de se blesser à la main en réparant un attelage. Il décida d'embaucher un jeune fermier pour quelques temps. Un peu de sang neuf dans cette petite communauté si travailleuse.

NB: Sont volontairement exclus les Interrogatoires pour installer cette donnée rp en jeu.


Comment avez-vous entendu parler de The Witch Slay ? Un partenariat ! ... Bon d'accord, j'avoue. C'est Lou. [J'ai cédé à l'envie.]

Qu'est ce qui vous à le plus plu sur ce forum ? Le contexte surtout.

Disponibilité : Régulière !


Dernière édition par Danielle Byche le Sam 16 Avr 2011 - 19:37, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://witchslay.forumactif.com/t1167-danielle-byche
Soldat de l'Inquisition
Soldat de l'Inquisition
avatar


MessageSujet: Re: Danielle Byche   Ven 15 Avr 2011 - 23:34

Ma Loupiotte d'amour de moi !!! ^^

Contexte vu avec Lou, et ok en ce qui concerne mon personnage d'Inès. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://witchslay.forumactif.com/t1084-presentation-d-une-apprent
Apprenti(e)
Apprenti(e)
avatar


MessageSujet: Re: Danielle Byche   Ven 15 Avr 2011 - 23:37

Et déjà proposé une demande de relation ! Very Happy

J'adore ton perso, on va s'amuser toutes les trois ! cheers

Gros bisous ma puce !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://witchslay.forumactif.com/sorcieres-d-olrun-f48/narcissa-d
Initié(e)
Initié(e)
avatar


MessageSujet: Re: Danielle Byche   Sam 16 Avr 2011 - 19:39

MAJ refaite haha !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://witchslay.forumactif.com/t1167-danielle-byche
Fugitive
Fugitive
avatar


MessageSujet: Re: Danielle Byche   Lun 18 Avr 2011 - 1:30

Tout ça est parfait chère Lou Very Happy C'est un plaisir que de te voir en double ici (et chez Olrun en plus!!)

Tu es bien entendu validée, et ce n'est plus la peine de te montrer le chemin^^

Edit: ton vava n'est pas aux normes, tu veux un coup de main? Wink

_________________
.
Ces figures, ces êtres humains
absorbent pareillement la lumière cosmique, l'air ou l'eau salée -
et chacun réfléchit à une nouvelle ontologie
Mais ces dessins eux-mêmes, sont paysages de l'esprit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://witchslay.forumactif.com/Premieres-Lueurs-c5/Le-Recueil-f
Prêtresse
Prêtresse
avatar


MessageSujet: Re: Danielle Byche   Lun 18 Avr 2011 - 9:34

T'inquiète, je m'occupe de son vava. ^^

cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://witchslay.forumactif.com/sorcieres-d-olrun-f48/ines-gallo
Initié(e)
Initié(e)
avatar


MessageSujet: Re: Danielle Byche   Lun 18 Avr 2011 - 16:24

Merciiii ! Very Happy
Je suis contente d'avoir craquée en fin de compte ! mouhaha.

Oui j'avais un doute pour mon avatar. Photophlitre ne m'aime toujours pas ! ^^"
Merci Inès ! Il est parfait !

En routtteee
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://witchslay.forumactif.com/t1167-danielle-byche
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Danielle Byche   

Revenir en haut Aller en bas
 

Danielle Byche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Witch Slay :: Premières Lueurs :: Le Recueil :: Fiches Personnages :: Sorcières d'Olrun-