AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Fouiller dans les grimoires à la recherche d'une solution

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vieille peau fripée à pustules
avatar


MessageSujet: Fouiller dans les grimoires à la recherche d'une solution   Mer 13 Juil 2011 - 21:52

Marquée ! Ce mot résonnait dans la tête de Viviane. Tant qu’elle pouvait, elle cherchait une explication, un sens à tout ceci, mais elle n’y arrivait pas. Depuis l’exécution de Lorenzo et de l’Agent du Diable, la ville qui aurait dû connaître le repos et l’apaisement qu’elle avait mérité se trouvait en proie à une tempête. Au front d’une partie de la population était apparu une marque, on ne savait pas d’où elle venait, ni ce qu’elle représentait, mais les gens avaient peur. Tout le monde connaissait quelqu’un de marqué à Forbach, même si tous tentaient de le cacher. Europe, son amie était de celles-là, tout comme Narcissa, sa nièce, alors même qu’elle avait quitté la ville.

Depuis que cette marque était apparue sur le front, les rumeurs qui avaient parcouru la ville avaient été plus insistantes que jamais, on murmurait que c’était une malédiction, que les gens marqués allaient mourir. Certaines maisons avaient fermé leur porte à ces gens de peur d’être contaminés. Nul ne pouvait porter un chapeau sans devenir immédiatement suspect, le rationnel n’avait plus cour. Si même les Inquisiteurs n’étaient pas à l’abri, que leur restait-il comme chance ? Ils avaient prié leur Dieu, supplié d’être pardonné de leurs péchés, supplicié leur corps pour gagner la rédemption, en vain. Sébastien Garin était marqué, au même titre que tous les autres, nul n’était à l’abri, pas même le plus croyant.

Les maudits étaient atteints d’étranges symptômes, ils avaient certains sens étrangement développés, mais pas de manière agréable. Si pour le moment ces symptômes étaient largement supportables, nul ne doutait que tout ça ne se terminerait pas bien. Alors parce qu’au fond d’elle, Viviane espérait encore, elle se lança corps et âme dans des recherches, elle passa en revue son grimoire, ceux de ses parents et grands-parents dans l’espoir de trouver quelque chose, n’importe quoi, un indice, même minuscule, qui lui permettrait de comprendre, d’avoir un début d’idée sur ce qui était en train de se passer. Mais elle avait eu beau fouiller, rien... Jamais une telle marque n’était apparue dans aucun grimoire qu’elle eut en sa possession, c’était une impasse.

Alors Viviane avait contacté Inès. Il y avait plus dans deux têtes que dans une, peut-être qu’un seconde recherche amènerait quelque chose de neuf, sait-on jamais ? Viviane voulait y croire plus que tout, mais une petite voix dans sa tête lui disait qu’elle ne pourrait sans doute pas grand-chose contre ça.

L’humeur morose et le pas pressé, elle se mit en route pour la boutique d’Inès. Dans sa sacoche, elle avait pris soin de déposer tous les grimoires en sa possession, ce qui rendait le sac trop lourd pour ses vieilles épaules, mais la douleur qu’elle éprouvait lui rappelait combien tout cela était important. Elle mit presque le double du temps habituel tant elle était chargée, et regretta de ne pas avoir demandé d’aide à sa servante. Cette dernière avait connaissance des pratiques de sa maîtresse, mais jamais elle ne trahirait. Depuis deux générations, elle s’occupait de tenir la maison des Valdemar et la commerçante savait qu’elle pouvait lui faire entièrement confiance en tous points. Quand la boutique fut enfin en vue, Viviane poussa un soupir de soulagement. Enfin, elle était arrivée. Doucement, elle poussa la porte. Son regard balaya la pièce vie, aux étagères multiples remplies de toutes sortes d’herbes différentes, certaines même dont Viviane ignorait totalement le nom. Elle adorait humer les différentes senteurs qui s’entremêlaient dans la pièce, mais elle n’était pas venue pour ça aujourd’hui.

« Inès ? Inès, tu es là ? C’est moi, Viviane, je suis enfin arrivée. Désolée pour le retard... »

Elle entendit du bruit provenant de l’arrière boutique et bientôt, une silhouette familière surgit devant elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://witchslay.forumactif.com/fiches-personnages-f3/viviane-va
 

Fouiller dans les grimoires à la recherche d'une solution

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Witch Slay :: Parmi les Sylves - Alentours :: Les Cultures :: L'Herboristerie-