AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un remède à la vie svp ! [Danielle Byche]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Prostitué
Prostitué
avatar


MessageSujet: Un remède à la vie svp ! [Danielle Byche]   Dim 2 Oct 2011 - 3:11

Francis ne s'était jamais vraiment posé la question à savoir si ces histoires de sorciers étaient réelles ou non. À vrai dire, il n'avait jamais eut d'opinion sur le sujet, il préférait simplement vivre sa vie sans s'encombrer de ces histoires. Mais depuis qu'il avait appris que Adal était un sorcier, les choses avaient changé. Il voyait maintenant Forbach d'un oeil tout autre. Partout où il regardait, chaque personne qu'il croisait pouvait être sorcier ou sorcière... Comment savoir? Mais Adal ne pouvait pas lui en dire plus, il lui était interdit de révéler le nom d'autres sorciers par sécurité.

Avant cela, jamais on aurait vu Francis chez un herboriste... Ni même chez un médecin d'ailleurs, mais cela était surtout dû au fait qu'il n'aurait jamais pu le payer. On disait que l'herboriste ajustait ses prix selon les bourses. C'était une bonne chose puisque le jeune homme ne savait même pas ce qu'il venait chercher. Depuis plusieurs semaine qu'il portait cette marque au front, comme plusieurs personnes du comté. Cette marque était d'ailleurs accompagnée d'une étrange maladie, si cela en était une : chaque sensation était décuplée... Les touchers se faisaient presque douloureux (et cela était particulièrement un problème avec la profession qu'exerçait le jeune homme), les sons étaient assourdissants, la lumière aveuglante... Cela ne pouvait pas venir uniquement de l'imagination de Francis. Et puis il y avait eut ce rêve... Parfois les rêves représentaient des peurs, des choses réelles décortiquées dans la tête des gens, peut-être que son rêve n'était que la représentation de son inquiétude par rapport à cette marque. Mais il fallait avouer que cela n'était que plus effrayant et la seule chose qui importait était de faire disparaître la marque en question. D'où l'idée de se rendre à l'herboristerie.

L'endroit présentait des étalages garnis de flacons de toutes sortes. Il y avait également des sachets contenant des ingrédients individuels pour concocter ses propres potions. En promenan tson regard sur les tablettes, Francis se demanda si l'onguent pour les blessures pourrait être efficace d'une quelconque façon... Ou bien peut-être pour les brûlure. Même si la marque n'avait jamais brûlé, il fallait admettre qu'elle ressemblait étrangement au produit d'une brûlure. Mais une chose était sûre, il repartirait avec une infusion pour les maux de tête. Les symptômes d'hypersensibilité s'intensifiaient et le moindre son lui valait un mal de tête.

Malgré les problèmes concernant sa santé, Francis demeurait lui-même et il ne pouvait s'empêcher de séduire hommes comme femmes. Surtout depuis sa récente peine sentimentale concernant Adal. Même si personne d'autre ne lui inspirait le même amour, la seule consolation que le jeune homme connaissait était de se faire apprécier par quelqu'un d'autre. Ainsi il remarqua une jeune fille d'à peu près son âge. Plutôt petite, paysanne, sans aucun doute, habituée de travailler dans les cultures à voir sa robe de travail et sa peau terni par la poussière. Francis aimait bien les paysannes, innocentes, naïves. Il les trouvait adorables, facilement impressionnables. Souvent jolies sans le savoir, il était facile de leur faire des compliments.

«Excusez-moi... Vous êtes une habituée de ces remèdes? J'avoue être néophyte... Sauriez-vous m'aider?»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://witchslay.forumactif.com/autres-habitants-f51/francis-dai
Initié(e)
Initié(e)
avatar


MessageSujet: Re: Un remède à la vie svp ! [Danielle Byche]   Dim 9 Oct 2011 - 13:42

L’humeur de la bergère était en harmonie avec le temps. La chute des feuilles la rendait presque mélancolique. Elle regardait la nature dépérir et le froid ralentir la vie. L’automne était beau autant qu’il était meurtrier. Forbach devenait une ville plus morne et le travail au champ était plus pénible. Ce n’était pas la période de l’année qu’elle préférait. Le soleil se couchait plus vite ainsi Danie pouvait terminer sa journée à l’herboristerie.

Elle pouvait assister madame Gallois et même quelques fois la remplacer. Cela permettait à la sorcière, de passer plus de temps avec son compagnon, et à son Initiée de se sentir utile. Ses connaissances étaient maintenant suffisantes pour assurer un service plus que correcte. C’était également un bon moyen de rester loin de sa maison. Danielle se sentait un peu plus mal à l’aise avec sa famille.

La marque sur son front n’avait pas disparue. Les douleurs crâniennes avaient empirées. Depuis que toute la ville, avait vu l’Ange en rêve, on la regardait bizarrement. Sa mère avait vue le stigmate et était de plus en plus inquiète. Cette angoisse maternelle était relayée par celle de la tribu. Personne ne savait exactement ce qui était entrain de se passer. Les gens avaient de plus en plus peur. Ce climat sapait progressivement la jeune fille.

Tout cela la rendait solitaire et même silencieuse. Elle se concentrait sur ses taches et ressemblait à un esprit. Narcissa lui manquait beaucoup. Ses sœurs de croyances s’acharnaient à chercher des remèdes là où il n’y en avait pas. Rien de très réjouissant en somme. Elle en avait presque hâte que quelque chose arrive. Un événement qui lui donnerait au moins un objectif plus concret à atteindre.

Un courant d’air informait que quelqu’un entrait dans la boutique alors qu’elle commençait le tri des tubercules. Un petit coup d’œil confirmait qu’un jeune homme attendait devant le comptoir. Elle ne l’avait jamais vue ici. Danielle reposait les bocaux et se dirigeait vers lui, en essuyant ses mains sur son tablier. Ses yeux verts se posaient sur lui avec une douceur coutumière.


-Bonjour, j’en fais souvent oui… Bien sûr je suis là pour ça monsieur. De quoi auriez-vous besoin exactement ? Elle détaillait les traits du visage avec attention et une sorte de curiosité bienveillante. Il était agréable à regarder. Elle aperçu la trace rouge à travers les mèches de cheveux. Danielle connaissait trop bien cette marque pour ne pas la reconnaître. Sa jolie bouche eu un sourire désolé. Elle essaya donc de facilité la démarche au jeune homme en anticipait un peu. Le mal de tête peut-être … Nous avons des décoctions assez efficaces. Ses longs cheveux blonds dissimulaient habilement son propre stigmate. Rien ne pouvait réellement la trahir si ce n’était sa rapidité de raisonnement.

Elle s’arrêtait juste en face de lui dans une attitude patiente et avenante. Voir un peu de monde l’éveillait un peu à la vie. Il la forçait à faire bonne figure ce qui n’était pas plus mal. Danielle n’était pas faite pour la morosité. Même avec sa robe un peu usée elle avait quelque chose de lumineux en elle qui ne demandait qu’à apparaître.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://witchslay.forumactif.com/t1167-danielle-byche
Prostitué
Prostitué
avatar


MessageSujet: Re: Un remède à la vie svp ! [Danielle Byche]   Dim 9 Oct 2011 - 23:30

La jeune femme s'avéra charmante. Souriante, elle avait semblé heureuse de voir quelqu'un dans cette triste journée. Elle assura sa connaissance de l'herboristerie. Elle demanda de quoi avait besoin Francis et avant qu'il n'ait eu le temps de répondre, la paysanne suggéra un remède pour les maux de tête. Francis avait vu qu'elle avait arrêté son regard à peine quelques secondes sur son front. À force de porter cette marque, on comprenait assez rapidement quelle était la chose que les gens remarquaient en premier. Les gens se méfiaient de plus en plus des porteurs de la marque, et ces derniers ignorant ce qui leur arrivait étaient hésitant à en parler même entre eux, de peur de paraître plus étranges qu'ils ne l'étaient. Mais Francis ne fut pas fâché qu'elle le remarque. Elle n'avait rien dit de déplacé. Mais elle avait deviné les maux de tête. Sans doute connaissait-elle une personne aussi affligée.

Bien sûr, il voulait que ces maux de tête cessent, mais il semblait que le seul moyen de les faire disparaître indéfiniment étaient de faire disparaître la marque. De plus, si on en croyait ce rêve, la marque pourrait bien s'avérer mortelle dans peu de temps. Francis effleura le stigmate du bout des doigts, il esquissa un léger sourire également pour signifier à la jeune femme qu'elle avait bien comprit ce qu'il venait chercher. Mais au moment même où il allait répondre, un coup de vent souffla la porte qui avait été mal fermée. Elle percuta violemment un étalage. Le bruit qui se dégagea de l'incident aurait déranger n'importe qui, mais dans le cas d'un stigmatisé, il s'agissait d'une vrai torture. Francis se pris la tête, le bruit résonnait dans sa tête comme un écho dans les montagnes. Son visage dessina une expression de douleur.

Les yeux fermés dans l'espoir que limiter les stimuli allaient faire cesser la douleur, le courtisan trouve tout de même le courage de répondre à la charmante demoiselle.

«... Oui, comme vous le voyez, un remède contre les maux de tête pourrait être utile...»

Francis se redressa. Les yeux toujours fermés, il massait son front en respirant lentement. L'écho commençait à s'estomper, mais le mal de tête demeurerait sans doute pour une partie de la journée. Mais le pire était passé si aucun autre stimulus violent ne venait lui faire exploser les oreilles. Cela devenait difficile quand on demeurait à proximité des activités de la ville. Depuis peu, le jeune homme dormait même avec des bouts de coton enfoncés dans les oreilles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://witchslay.forumactif.com/autres-habitants-f51/francis-dai
Initié(e)
Initié(e)
avatar


MessageSujet: Re: Un remède à la vie svp ! [Danielle Byche]   Lun 28 Nov 2011 - 1:50

Le jeune homme avait ouvert la bouche pour lui répondre. Mais un coup de vent plus vif que les autres les avaient stoppés l’un comme l’autre. La porte de l’herboristerie en fut grand ouverte et fit grand dégât. L’étagère tremblait. Une avalanche de son se répercutait entre ces murs. Ce son implosait dans la pièce. Danielle sentait qu’une armée faisait battre tambour à l’intérieur de son crâne.

En miroir avec son patient la jeune fille apposait l’une de ses mains sur son propre front. Sa mâchoire se contractait sous la violence de la douleur. Elle avait baissé les yeux et essayait tant bien que mal de faire avec. A cette allure on devrait bientôt l’enfer dans la cellule d’un monastère pour la protéger des bruits.

Les doux yeux verts brillaient de douleurs. Ils observaient le jeune homme faire avec compassion. Danie n’avait plus aucun doute sur la marche à suivre. Malheureusement aucune des plantes présentes ici ne pourraient véritablement le soigner. Elle en savait quelque chose…
-Je vais vous donner ce qu’on a de plus puissant. Mais avant cela elle allait refermer la porte avec mille précaution. Pour être certaine de ne pas revivre ce supplice elle vérifiait deux fois que le tout était bien bloqué.

Puis de retour derrière le comptoir la petite sorcière se mettait à l’ouvrage. Elle laissait de côté un premier sachet et commençait une nouvelle composition.
Je suis désolée mais ça ne fera pas de miracle. Ce mal est trop puissant même pour la bonne médecine. Ses doigts agiles s’activaient au-dessus d’une dizaine de pots. Danielle avait tant de fois préparé ce traitement qu’elle aurait put le faire les yeux fermés. Ils rencontraient un instant ceux de l’inconnu. Voilà que la jeune fille venait de se trahir elle-même. Elle ne savait pas vraiment si elle devait s’excuser ou non.

Le mélange fut glissé à l’intérieur d’un morceau de tissu. La jeune fille faisait attention à tout. Elle était méticuleuse.
Est-ce que vous… savez quelque chose sur ça ? Pour ne pas qu’il ait de mal entendu Danielle repoussait ses cheveux et dévoilait sa marque. Ils étaient ainsi à égalité pour discuter. Elle était contente malgré tout de croiser quelqu’un qui partageait calvaire du diable… ou de l’Ange si l’on croyait aux rêves.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://witchslay.forumactif.com/t1167-danielle-byche
Prostitué
Prostitué
avatar


MessageSujet: Re: Un remède à la vie svp ! [Danielle Byche]   Lun 16 Avr 2012 - 6:39

Francis n'avait pu voir la demoiselle réagir au son de la porte claquante. Quand il avait rouvert les yeux, il l'avait vue s'affairant à préparer le remède... Mais si l'on en croyait son expérience, rien ne pourrait réellement apaiser les effets de cette... malédiction. Mais Francis allait prendre tout de même. Quand on est désespéré, on serait même prêt à aller à l'église. Il s'était d'ailleurs demandé si les stigmatisés avaient été choisis au hasard ou s'ils partageaient quelque chose... Un péché peut-être bien. Ces gens qui arboraient ou tentaient de cacher la marque étaient-ils tous des pécheurs? Le voilà qu'il commençait à penser comme un bigot. Cette marque était réellement en train de le rendre fou. Mais s'il était prêt de tenter les remèdes à base de plantes, que certains considéraient comme des charlataneries, il n'était pas prêt à rentrer dans le droit chemin... Il aurait fallu un peu plus que des suppositions pour cela.

Il rencontra un instant le regard de la jeune fille. Elle avait parlé de ce mal comme si elle le connaissait. Oui, peut-être bien qu'elle le connaissait. Ses cheveux voilaient son front, et si Francis ne s'en était retenu, il aurait lui-même fait le geste pour repousser la frange. Mais un gentilhomme n'agissait pas ainsi. Il n'eut pas besoin le faire. La demoiselle semblait tentée de dévoiler son secret. Lui demandant s'il pouvait dire quoi que ce soit sur la chose en question, elle dévoila elle-même la marque. La même que lui, au beau milieu du front. C'était la toute première fois qu'il nouait conversation avec une stigmatisée. Tous les autres évitaient le sujet, personne ne voulait en parler. Francis ressenti un soulagement à l'idée d'en parler enfin, mais il ne savait que dire sur le sujet. Il ignorait tout de cette marque, à part qu'elle n'était pas là pour apporter le bonheur.

«Je crains que je n'en sache pas plus que tout le monde...» dit-il esquissant un sourire désolé.

«En fait, j'avais un mince espoir de trouver des réponses ici... Maintenant toutes mes ressources sont épuisées...»

Il sourit.

«Me voilà contraint au dernier recours... Aller faire absoudre mes péchés à l'église.»

Cette réplique se voulait évidemment humoristique, en espérant que la jeune fille ne soit pas une petite bigote. Auquel cas, il risquait de perdre toute compassion de sa part. Il soutint donc le regard de son interlocutrice, la bouche détendue dans un demi sourire. En général, son regard perçant ne laissait personne indifférent. Incorrigible Francis, même en des moments où le sérieux était de rigueur, il ne pouvait s'empêcher d'ajouter la séduction à ses conversations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://witchslay.forumactif.com/autres-habitants-f51/francis-dai
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un remède à la vie svp ! [Danielle Byche]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un remède à la vie svp ! [Danielle Byche]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Witch Slay :: Parmi les Sylves - Alentours :: Les Cultures :: L'Herboristerie-