AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La boîte noire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aguerri(e)
Aguerri(e)
avatar


MessageSujet: La boîte noire.   Lun 11 Fév 2013 - 1:40





Le retour a Forbach a été bien difficile. J'ai l'impression que rien n'est plus comme je l'avais laissé. A croire que l'Agent du Diable a attendu mon départ pour sévir ! Mère m'avait envoyé quelques lettres à ce sujet, mais préférait que je reste chez Sigmund le temps que cette histoire se termine. Je ne savais plus si je voulais retourner m'enfermer à Forbach, ou bien rester chez mon oncle.
Mais quand elle m'a écrit à propos des stigmates, Sigmund et moi avons décidé de revenir. Depuis, Forbach est dans un état second. Ces stigmates, que sont-ils ?

[…]

Début du carnet. Juillet 1645.


Parfois, Forbach me semble vivante. Comme une ombre qui se déplace en silence pour nous dévorer tous. Ses dents sont longues, ses mains crochues aux griffes prodigieuses ; elle se balance comme un immense serpent, et ses membres ruissellent comme de la cire chaude. J'ai l'impression qu'elle fume, qu'elle attend le bon moment pour se révéler à nous. Nul ne saurait la décrire ; aucun langage ne pourrait peindre cette vision de folie. Un mécanisme étrange semble s'être mis en marche, et seule Forbach en a connaissance. Mais la ville n'est pas décidée quant à savoir si elle nous protège ou nous assassine.
Je penche plutôt pour la seconde décision, car Forbach n'est tâchée que de mauvaises réputations.


Insomnie. Novembre 1645.


Dernière édition par Alix de Charme le Lun 9 Jan 2017 - 0:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://witchslay.forumactif.com/t1523-alix-de-charme
Aguerri(e)
Aguerri(e)
avatar


MessageSujet: Re: La boîte noire.   Lun 11 Fév 2013 - 1:47

J'ai l'impression qu'une époque est révolue. Qu'est-ce qui fait de moi quelqu'un de bien, si je reproduis les mêmes actes de celui qu'on me fait appeler mon ennemi ? Je n'avais rien contre cette fusion des tribus, ça paraissait sur le papier une très bonne idée, mais le but n'est pas bien amené. Je pensais que c'était pour la paix, mais visiblement ça n'est pas le cas. Viviane se sert juste de toute la puissance des sorcières pour assouvir sa vengeance. Et nous, pauvre troupeau, nous acceptons.

Je ne vaux pas mieux que mon ennemi si, forte d'une bonne poignée d'alliés, je récite une formule pour noyer un pauvre homme seul au milieu d'un lac. Je n'en reviens pas que nous ayons fait ça. Tant que je suis presque heureuse qu'Europe ait tiré sur Viviane. Ce rituel devait cesser, nous avions manipulé l'âme d'une pauvre femme pour tuer quelqu'un.

[…]

Je ne peux non plus juger complètement Viviane. Cette femme tente de prendre en main une tribu divisée. Je comprends son envie de mettre fin à une guerre qui dure déjà depuis trop longtemps, je n'aime juste pas ses méthodes. Mais je ne suis qu'un point dans cette masse de sorcières. Mère me dit que Viviane sait ce qui est bon pour nous tous. Après tout, elle a déjà réussi à briser la guerre entre les sorcières et réunifier nos clans. Il va nous falloir encore du temps pour nous accepter les-uns les autres et ne plus nous voir comme des ennemis.
Peut-être est-ce pour cela qu'elle nous fait balayer les ruines de notre passé : avoir un ennemi commun nous empêche de penser à nos querelles internes...

Puisque le plan de ce soir a échoué, je me demande ce que le Pacte d'Ailrun nous réserve. Quel prochain mouvement Viviane va penser nécessaire ?
Mère lui porte une confiance aveugle, emmitouflée dans la déception que lui a apporté Europe. Comme si sa prise de pouvoir était un remède salvateur envoyé par le ciel. Pour ma part, je suis un peu confuse. Les récents événements ne présagent simplement rien de bon pour l'avenir du Pacte.

[…]

Et le Comte ? Qu'en est-il du Comte ? … Le fils d'Alicia était sans conscience lorsque Europe le rejoignait. Le stigmate qui marque son front devait sans aucune doute le faire souffrir. Je me demande ce que ces marques vont nous apporter. Punissent-ils les plus mauvais, ou bien n'est-ce qu'un avertissement sur les meilleurs d'entre nous ? Les gens sont-ils marqués au hasard, ou bien ont-ils été triés sur le volet ?
Une épée de Damoclès au-dessus de nos têtes...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://witchslay.forumactif.com/t1523-alix-de-charme
Aguerri(e)
Aguerri(e)
avatar


MessageSujet: Re: La boîte noire.   Jeu 14 Mar 2013 - 23:49

Mère m'a dit un jour que j'avais un sens de l'honneur trop élevé. Je ne sais plus ce qui lui a donné envie de me répliquer cela, probablement une discussion à propos d'Europe, mais cette phrase ne cesse de me tourmenter depuis. Surtout ces derniers jours. J'aurais voulu voir Viviane pour lui parler de ce qui s'est déroulé à l'étang de Diefenbach, mais je sais aussi qu'il faut qu'elle s'en remette. Et surtout, je ne suis pas certaine qu'elle comprenne ce que cela a entraîné chez moi. Mais cela vaudrait le coup d'essayer. Je n'ose en parler à Mère, car je sais pertinemment ce que cela va entraîner.

Aurais-je vraiment placé la barre si haut ? Je me demande si elle avait raison. Je ne peux même pas imaginer revoir mon code de conduite. Parfois, j'ai l'impression que Mère voudrait que je sois l'un de ces moutons suivant tranquillement le troupeau, mais elle n'a pas compris que j'aboie et que je mords. Si je devais jouer un rôle dans cette histoire, ce serait celui du chien, même si aucun berger ne peut trouver grâce à mes yeux pour l'instant.

J'en viens à me dire que mon Oncle ne m'a pas seulement appris à me battre, il m'a aussi appris à réfléchir. Je ne sais pourquoi Mère l'a laissé m'enseigner cela, mais je lui en suis reconnaissante. Même si nos codes de conduite creusent un fossé infranchissable entre nous, je préfère me dire être comme cela. Je ne pense que j'aurais résisté à Forbach aussi longtemps, sinon. Elle m'aurait certainement dévorée depuis bien longtemps. Nous avons déclaré la guerre à Forbach, et je préfère mes armes plutôt que celles de la tribu. Les dégâts causés par les miennes restent respectables et ne s'aggravent pas sur les voisins, comme une peste tenace résistant à des centaines d'années de sommeil.

[…]

Forbach m'angoisse en ce moment. Elle est bien trop calme et silencieuse ; tranquille, comme un cours d'eau sous le soleil d'été. J'en fais des rêves, parfois, dans lesquels je me noie, incapable de respirer, et puis après incapable de me rendormir. Forbach me donne l'impression d'essayer de nous murmurer à tous un avertissement, peut-être le plus grand jusqu'alors. Mais si la ville dort, je ne veux pas être celle qui la réveillera. Chacun sait qu'il ne faut pas réveiller Forbach, car éveillée, elle dégouline jusqu'à nos portes, ondule jusque sous nos fenêtres, avant de s'insinuer jusque dans nos esprits, nous laissant malades, pour ainsi dire comme morts.



Dernière édition par Alix de Charme le Lun 9 Jan 2017 - 0:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://witchslay.forumactif.com/t1523-alix-de-charme
Aguerri(e)
Aguerri(e)
avatar


MessageSujet: Re: La boîte noire.   Sam 13 Juil 2013 - 0:59

L'Histoire retiendra mon nom.
Je ne serai pas l'héroïne ici, mais la traître à blâmer. Je l'ai senti à l'instant même où j'acceptais l'offre d'Europe. L'Histoire ne retiendra de moi que le silence que j'ai opposé, le refus d'obtempérer, et le cercle que j'ai brisé. On ne racontera pas mes vaillantes épopées, mais le poignard que j'ai planté dans le cœur de ma famille. Je serai le nom que l'on chuchote. Car oui, j'ai accepté que Viviane meurt sur ce bûcher pour sauver la tribu.

Je sais que peu pourront comprendre, et Mère serait extrêmement déçue d'apprendre cela, mais je crois pour tout ce en quoi Europe se bat. Et aujourd'hui, j'ai décidé de sacrifier ma conscience. J'aurais préféré qu'il y ait un autre moyen, mais Europe m'a prouvé que la seule solution était d'exterminer la gangrène qui pourrissait et contaminait mes sœurs.

L'Histoire ne retiendra pas mon nom comme héros de guerre. Lorsque je serai mise à jour, mes sœurs ne verront en moi que les deux visages que je porte.

L'heure coule, le temps d'y aller est déjà là. Cette exécution n'était pas une bonne idée au départ. L'Inquisition veut trop jouer, et en oublie l'essentiel. L'Inquisition n'a pas encore compris comment fonctionne une famille. C'est pour cela que je dois être présente.

[…]


Les histoires se gâtent et s’entremêlent. J'ai fait mon rôle, sans aucune fierté, mais celui de cette fausse Symphorienne de Lucrèce me laisse perplexe. Qu'a-t-elle à jouer dans cette histoire ? Quel camp sert-elle ?
Le temps nous en dira plus, certainement, car un tel personnage ne peut vivre caché bien longtemps.

Que devrais-je dire, tapie dans ma propre ombre, espérant que Viviane ne se rende compte de rien ? Car aujourd'hui, il faut se rendre à l'évidence : la Cabbale a perdu cette bataille.




Dernière édition par Alix de Charme le Mar 4 Mar 2014 - 22:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://witchslay.forumactif.com/t1523-alix-de-charme
Aguerri(e)
Aguerri(e)
avatar


MessageSujet: Re: La boîte noire.   Ven 21 Fév 2014 - 1:38

Je ne suis plus qu'une ombre.

Traître à mon clan. Traître à ma famille. Je me fais oublier.
Mère ne veut plus me parler, et m'oublie. Recluse au fond de ma chambre, comme la princesse en haut de sa tour, j'attends, désireuse de sortir, que quelque chose se passe. Mais quel espoir reste-t-il ?

Je suis une ombre coincée dans les limbes.


Ma seule rédemption semble l'oubli.
Mais pourtant, je dois bien l'avouer : je ne veux pas être oubliée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://witchslay.forumactif.com/t1523-alix-de-charme
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La boîte noire.   

Revenir en haut Aller en bas
 

La boîte noire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Witch Slay :: À travers les Mots - Écrits Intimes :: Les Carnets-