AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Meneuse
Meneuse
avatar


MessageSujet: Au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit   Sam 29 Aoû 2009 - 13:51

Deux perles humides s’échappaient des émeraudes amandines, laissant une rivière nacrée sur un teint de porcelaine. Telle était la parfaite et brillante image reflétée par les deux saphirs qui fixaient Alicia avec contemplation et innocence. Dans l’alcôve sombre les cris déchirants avaient cessés, les cris puissants de l’effort de donner la vie, puis les cris aigus des âmes qui s’éveillent à la réalité. L’écho avait cessé entre les colonnades, les ombres avaient engloutis cet instant. Leur prêtresse, Willémina, se tenait à la droite d’Alicia qui tenait son premier fils entre ses bras. Il hériterait du Comté et du Clan dès sa maturité suffisamment avancée. Mina tenait entre ses bras le second fils d’Alicia né de la même matrice à quelques minutes d’intervalle, son jumeau. Ils étaient tous deux en excellente santé. Le teint rosé, ils s’étaient calmés de leurs premiers sanglots de vie, affichant sur leur visage une expression sereine. Leurs premiers cheveux étaient bruns, leurs yeux étaient d’un bleu océan, si profond… Alicia voyait en son aîné les traits de son défunt mari. Elle sentait enfin en elle un feu merveilleux s’allumer, elle aimait, elle aimait à nouveau !

« Mina… la vie est ainsi faite, ne t’en attriste pas de trop et réjouis-toi du souffle vigoureux des deux autres. »

Cette dernière venait de lui annoncer que le troisième enfant de son triplet n’avait pas survécu mais Alicia trop émerveillée par les yeux de son aîné n’avait pu s’en attrister. À l’inverse elle n’en appréciait que plus encore de pouvoir regarder le regard de son fils.

« S’il est parti c’est que sa place n’était pas ici, la vie n’est accordée qu’aux battants et regarde ce bel enfant que je tiens là… N’a-t-il pas tout d’un grand vainqueur, tout comme son père. C’est son héritier et le mien, en lui je verserai notre amour et c’est tout ce qui compte. »

À ces paroles si tendres et aimantes, le fils cadet dans les bras de Mina ouvrit de grands yeux sombres vers son frère et sa mère. Alicia n’avait pas voulu voir l’enfant mort, sur sa demande Mina s’était chargée de s’en débarrasser après une prière de baptême funéraire. Il leur faudrait un nom à présent… Alicia avait déjà pensé à un millier de prénoms possibles pour un fils, mais lorsqu’on se tient là, face à la réalité de la vie, nul nom ne peut la qualifier suffisamment fort… Aussi la Comtesse décida de donner un prénom ambitieux à son premier fils afin de lui porter chance pour l’avenir : Amaël. D’origine celte ce prénom signifiait « prince ». Elle décida de nommer son second fils, plus modestement, « Adal » venant du germain et signifiant « noble ».

Alicia voyait enfin sa vie prendre un tournant lumineux, elle voyait croître devant elle la postérité ! Mère de l’héritier du Comte, elle allait atteindre les hautes fonctions du comté jusqu’à la majorité d’Amaël. Elle garderait ainsi durant quelques décennies encore une influence importante et nécessaire sur ce comté et cette ville, afin de faire progresser sans danger la tribu du Lys Noir. Comme cet enfant dégageait une lumière apaisante… Mina aida Alicia à protéger sa précieuse progéniture en les emmaillotant dans des langes bien serrés. La Favorite aida ensuite la Meneuse à se changer et s’apprêter pour qu’elle soit des plus radieuses lorsqu’elle irait faire l’annonce des naissances.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://witchslay.forumactif.com/viewtopic.forum?t=9
Favorite
Favorite
avatar


MessageSujet: Re: Au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit   Sam 29 Aoû 2009 - 16:51

On l’avait appelé depuis son antre glacé pour accomplir ce qui avait annoncé le glas de son retour. Les signes avaient été partout présents autour d’elle lors de sa retraite. De loin, comme accompagnée d’une force invisible elle avait suivit la grossesse d’Alicia. Jours après jour elle avait observé et interprété les signes que la nature lui envoyait et très vite elle avait su…

Quelques jours avant la fête de la Saint jean, elle avait rassemblé ses affaires et quitté son refuge pour rejoindre le château. Sans bruit elle avait regagné sa demeure et retrouvé Alicia. Lentement elle avait posé ses mains sur le ventre de celle-ci et sans que rien ne transparaisse elle avait eu la confirmation que la vie serait multipliée par trois.

Mais la naissance est souvent le lieu d’inégalité, et Mina ne pouvait l’ignorer. Elle connaissait trop bien celle qu’elle considérait comme une sœur pour ne pas croire que ces 3 enfants auraient pas la même chance. Déjà en d’autres temps, Alicia n’avait pas eu la même face à sa sœur et si le cœur de la grande prêtresse n’avait rien de commun avec celui de sa sœur, Mina savait que seul l’héritier aurait son importance.
Etre le second n’est pas la meilleure des places mais il trouverait la sienne avec l’aide des autres sorcières du Lys noir, par contre le dernier n’aurait rien si ce n’est la souffrance de suivre les pas de ses frères dans l’ignorance la plus totale….
Oui, la naissance sème l’inégalité mais l’égalité prend sa revanche avec la mort….

Vois toi qui est le témoin de cet instant, le masque d’une souffrance qui amène l’enfantement et déjà le soulagement de reconnaître en celui qui vient de naitre l’essence d’un mari aimé et chéri, que la mort est venue trop tôt vous enlever. Willémina savait déjà que cet enfant serait celui qu’Alicia ne laisserait pas approcher, celui vers qui la totalité de son amour irait…Ou presque. Déjà le cadet foule les traces de son ainé et son cri revendique ce droit à ne pas être oublié de tous, y compris de sa propre mère qui en le nommant lui rappelle qu’il ne le sera pas mais qu’il ne peut espérer égaler le premier. Il faut pleurer les hommes à leur naissance dit on et non à leur mort, car c’est au cours de leurs vies qu’ils sont le plus à plaindre. Une larme trouble coule sur les joues diaphanes de la sorcière accoucheuse et c’est le dernier doute avec elle qui s’évanouit.

Le voilà enfin…Aucun cri, aucun pleur …Seul un échange de regard…
*Tu sais déjà mon ange, que la vie ne t’est permise que dans la discrétion. Te voilà enfant du courage …Noâz mon tout petit…*

L’instant parait figé mais il n’en ai rien. Le doigt de la fleur noire caresse doucement les lèvres de l’enfant qui ne l’a pas lâché du regard, et qui esquisse un sourire timide, sans bruit. Lentement Mina baisse son visage en signe d’approbation, et laisse l’enfant téter son doigt où le liquide moiré d’une substance étrange glisse dans la gorge du nouveau né. Les paupières se ferment doucement sur le regard noir de la prêtresse tandis qu’elle tend le petit corps vers une vieille servante au regard voilé par les ans, et à la langue tranchée qui sait déjà ce qui doit être fait.

Sans rien paraître Mina se tourne alors vers Alicia et lui annonce que l’enfant n’a pas survécu, que la vie n’a jamais occupé son corps et ce sans doute parce qu’il ne voulait pas quitter son père…


" Alicia…Peut être ne vaudrait il mieux ne pas ébruiter cette mort…Certains verront cela comme l’annonce d’une malédiction, et j’ai bien peur que cela n’affaiblisse le Lys noir en donnant plus de force à nos détracteurs…Ce n’est qu’une suggestion bien sur, mais peut être devrions nous passer sous silence cet incident regrettable… "



Le regard de la jeune femme se fit plus doux qu’à l’accoutumée, un regard que seul Alicia avait déjà vu et qu’elle seule pouvait alors reconnaître. Bientôt l’annonce serait officielle, déjà des bruits couraient dans le conté, et il devenait important de bien choisir ce qui devrait être dit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://witchslay.forumactif.com/Premieres-Lueurs-c5/Le-Recueil-f
 

Au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Witch Slay :: Entre les Pierres - Château de Frauenberg :: Les Sous-sol-