AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Mélodie souterraine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mort(e)
Mort(e)



MessageSujet: Mélodie souterraine   Lun 25 Juin 2007 - 17:56

Quelque part dans la montagne, loin de la ville, par-delà toutes les têtes du village, résonnait faiblement le doux son d'un violon accompagné du piaillement d'oiseau perchés sur les arbres environnant, qui semblaient chanter en choeur au rythme de l'air de l'instrument. La source de cette harmonie n'était pas accessible au premier venu, il fallait parcourir la montagne afin de trouver une femme aux longs cheveux auburn assise sur une pierre, son outil artistique à la main. Elle jouait d'une manière passionnée, les yeux fermés, comme envoûtée, transie par les son qui atteignaient ses tympans. Ss doigts parcouraient les cordes avec une habileté non-contenue et elle oscillait dangereusement d'avant en arrière, ses lèvres murmurant quelques mots aux sonorités celtes. Elle était vêtue d'une robe noire ceintrée à sa taille, une cordelette nouée autour de celle-ci, mais rien n'y était attaché, et sa gorge était dénudée, révélant la naissance de sa poitrine; la robe était longue - couvrant ses fines jambes, même si, parfois, un coup de vent en relevait le bas, dévoilant ainsi ses chevilles nues, - et dépourvue de manches - qui l'auraient gêné dans sa transe musicale et ne cachaient donc pas ses bras grâcieux. Le temps était grisâtre, et pourtant le soeil perçait par endroit, illuminant le flanc de montagnes d'une lumière claire qui formait des tâches disposées aléatoirement et le vent soulevait les cheveux de cette mystérieuse jeune femme.

Soudain, la musique cessa, sans crier gare, les oiseaux prirent leur envol à tire d'ailes et la jeune femme quitta son état second, ouvrant deux yeux de jais, qui embrassèrent les alentours avec envie. Les lèvres de la Prêtresse du Lys Noir s'étirèrent en un délicat sourire de plaisir qui ne disparut pas tout de suite. Elle se leva lentement et commença à avancer, son archet dans la main gauche et son violon dans la droite. Elle se déplaçait sans logique apparente, suivant un chemin qu'elle même ne semblait pas connaître et pourtant... Ses sandales de cuir empêchaient les nombreux cailloux disposés par la Déesse sur le sol d'écorcher ses pieds. Sa tenue ne trahissait aucunement son rang social, qui aurait cru qu'une noble se baladerait dans un tel accoutrement? Elle s'arrête soudain, devant une porte à la dérobée.Elle prit son archet dans sa main droite, et de la gauche, elle poussa doucement la porte qui découvrait un long et obscure couloir, éclairé à intervalles réguliers par des torches qui projetaient leur pâle lueur sur le sol poussiéreux. Elle entra et ferma la porte sans un bruit avant de commencer à progresser dans ce chemin secret, connu seulement des sorcières et sorciers du Lys Noir. De sa main libre, elle caressait les murs rugueux et irréguliers. Elle mit plusieures minutes avant d'arriver au terme du couloir, un porte de bois massif encadrée de deux braseros. Cette porte également fut ouverte, passée puis refermée par Alodia.

Elle se trouvait désormais dans l'immense salle de réunion du Lys Noir, aprés avoir quitté la colonneraie [ NdAlodia : mot inventé en référence aux roseraie, bambouseraie, ceriseraie et autres pommeraies... ] eelle se retrouva dans le corps même de l'immense salle. En face se trouvait l'autre porte, et entre les deux, le bassin qui faisait également fontaine, avec son eau qui semblait noire, car dépourvue de lumière. Les candélabres pendaient sombrement du plafond, accrochés à leur chaîne, donnant à la pièce une atmosphère quelque peu glauque. Loin à sa droite se trouvaient les quatre sièges alignés. Le sien se situait tout à gauche de l'ensemble. Elle ne s'y dirigea pas mais prit plutôt la direction du bassin, au bord duquel elle s'assit, ôta ses sandales, plongea les pieds dans l'eau, et reprit sa mélodie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://witchslay.forumactif.com/Premieres-Lueurs-c5/Le-Recueil-f
Mort(e)
Mort(e)



MessageSujet: Re: Mélodie souterraine   Lun 25 Juin 2007 - 19:23

Une mélodie, une douce mélodie jouée par un violon arriva jusqu'au oreilles d'une jeune femme vêtue de noir des pieds à la tête. La jeune femme se trouvait à l'opposé de l'origine de la mélodie. Pendant un temps elle avait laissé ses pas la mener où bon leur semblaient. Mais lorsque la mélodie vint aux oreilles de Carlyn, celle-ci sortit de ses noires pensées pour écouter le doux chant du violon. Pendant des heures elle avait parcourut les nombreux couloirs que comportait le château de Fraun
enberg. Elle pensait encore et encore à l'assassin de sa mère. Il devrait payer tôt ou tard lorsqu'elle mettrait la main sur lui, il goûterait à la torture lentement infligée par les nombreux sorts qu'elle connaît.


Pourquoi ne pas jeter un oeil pour savoir d'où vient la mélodie ? Se dit-elle. Oui, cela pourrait lui changer les idées un court instant. Lentement, elle s'engouffra dans le couloir qui correspondait à l'origine de la mélodie. Au fur et a musure qu'elle avançait, la mélodie se rapprochait. Au bout de quelques minutes, Carlyn arriva devant une porte. Elle posa la main dessus, puis vint lentement poser sa tête sur le bois de la porte et écouta au travers. Oui, c'est bien de là que vient le son du violon. Elle se demandait bien qui pouvait jouer un tel morceau si doux aux oreilles. Lentement elle poussa l'imposante porte et s'engouffra dans la salle où se réunissait les Prêtresses et la Meneuse. Assise au bord de la fontaine, une jeune femme jouait. Elle avait les pieds dans l'eau, Carlyn referma la porte et s'approcha de la table de réunion, qu'elle caressa du bout de ses doigts fins, ne voulant pas interrompre la jeune femme. Ah, si elle pouvait elle aussi jouer aussi merveilleusement d'un instrument de musique...

[C'est petit je sais mais ça va venir >_<]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://witchslay.forumactif.com/Premieres-Lueurs-c5/Le-Recueil-f
Mort(e)
Mort(e)



MessageSujet: Re: Mélodie souterraine   Lun 25 Juin 2007 - 23:49

La Musique s'était emparée d'Amelia Dolore, si bien que cette dernière n'entendit pas la porte de la salle s'ovrir et se refermer. Elle s'entêtait à jouer un air folklorique qu'elle aimait énormément et qui aurait inviter beaucoup de monde à danser, s'il y avait eu des gens autour d'elle. Elle était tellement concentrée sur le son qu'elle finit par s'évader, par séparer son corps et son esprit. Elle se trouvait ailleurs... Loin... Trés loin...

Dans une immense plaine à l'herbe verdoyante. Elle était pied nus et la pelouse humide lui faisait le plus grand bien. Elle soleil était à son zenith et pas un nuage ne venait briser ce paysage onirique. Non loin de là se trouvait la mer, ou tout au moins une étendue d'eau, Alodia le sentait au plus profond d'elle. Elle ne sut pas ce qui lui prit lorsqu'elle commença à tournoyer sur elle même au rythme d'une musique qui ne semblait venir que du néant, mais peu lui importait, elle était heureuse. Elle était légèrement, vêtue, portant une robe courte qui s'arrêtait à mi-cuisse. L'euphorie qui la prenait aurait pu être celui d'une petite fille que cela n'aurait rien changé.

Dans la salle souterraine, son corps continuait de jouer mécaniquement, passant d'un air à l'aur sans la moindre transition.

Au loin il y avait un arbre, un sublime cerisier en fleur. Lorsque l'esprit de la Prêtresse le vit, elle se mit à courir vers celui-ci, mais plus elle s'en approchait, plus celui-ci paraissait s'éloigner, et la fatigue n'avait, semblait-il, aucune emprise sur elle, alors elle courrait toujours, de toutes ses forces. Elle s'arrêta soudain et se retrouva au pied du végétal. L'image d'Alodia manqua de tomber sous la magnificence de cet arbre, qui la dominait de tout son haut, et la petite fille tomba dans l'herbe, protégée par l'ombre du cerisier.

Alodia s'éveilla, stoppant ainsi le cours de la musique d'un trait. Ce n'était pas la première fois qu'elle s'emportait ainsi, mais à chaque fois le retour sur terre était étrange. S'était-elle endormie? Non, ses mains étaient encore fermement agrippées à l'archet et au violon. Elle se sentait à présent observer, embrassant du regard les alentours, ses yeux s'arrêtèrent sur une silhouette sombre mais pourtant familière. Peu de personnes s'attardaient ici en ces heures, et surtout, peu le pouvaient, lui semblait-il. Elle s'arrêta un instant pour réfléchir à qui aurait pu se trouver ici et posa ses outils sur le bord de la fontaine. Ce devait être une Prêtresse, sans nul doute, peut-être même la meneuse, étant donné qu'elle semblait venir du château. Alors doucement elle murmura.

"Alicia? ...Mina? ...Carlyn?"

Elle remonta sa robe jusqu'à mis jambe, sortit ses pieds de l'eau, les secoua avant de mettre pied à terre, lâchant par la même occasion sa robe. Puis elle se dirgea vers l'endroit d'où venaient des bruits de pas lents. Elle s'arrêta soudainement et se précipita vers le bassin aprés avoir fait volte-face. Son pouls, qui s'éatait accéléré, reprit une allure normale dés qu'elle eut récupéré son violon et son archet, choses auxquelles elle tenait énormément à laquelle elle se dévouait autant qu'à la Déesse, pour laquelle elle jouait régulièrement des airs sobres et mélancoliques.


Dernière édition par le Jeu 28 Juin 2007 - 13:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://witchslay.forumactif.com/Premieres-Lueurs-c5/Le-Recueil-f
Mort(e)
Mort(e)



MessageSujet: Re: Mélodie souterraine   Mer 27 Juin 2007 - 23:38

Apparemment, la jeune femme était absorbée par la mélodie qu'elle jouait avec son instrument de musique, elle ne faisait pas attention à la présence Carlyn dans la salle de réunion. Ce n'est pas grave, elle ne pouvait pas lui en vouloir, et puis, la musique était reposante. Un léger croassement se fit entendre derrière la porte, Carlyn ouvrit la porte, et un oiseau noir s'engouffra dans la salle, allant se percher sur le dossier d'un des sièges en bois. Lyn referma la porte, et alla s'assoir à sa place. La jeune femme observait la musicienne, on aurait qu'elle était...ailleurs. Au bout de quelques minutes la jeune femme au violon ouvrit les yeux, le corbeau de Carlyn vint se poser devant elle sur la table de bois, observant lui aussi la violonniste. Visiblement, la jeune femme cherchait qui elle était, car elle énumérait des prénoms de sa voix douce.

"Carlyn" dit-elle simplement.

Lyn la regarda sortir ses pieds de l'eau, remit en place sa robe et fit volte-face pour récupérer son violon ainsi que son archet qui étaient posés sur le rebord de la fontaine. Carlyn pencha la tête, se demandant si quelque chose n'allait pas. Le corbeau croassa, Lyn posa son index sur le bec du volatile pour lui signifiait qu'il devait se taire. L'oiseau noir finit par se percher sur son épaule, Carlyn caressa le dessous du bec avec son index.

"Est-ce que tout va bien ?" finit-elle par dire à l'adresse de la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://witchslay.forumactif.com/Premieres-Lueurs-c5/Le-Recueil-f
Mort(e)
Mort(e)



MessageSujet: Re: Mélodie souterraine   Mer 4 Juil 2007 - 14:46

[ Désolé pour le temps de réponse, je suis relativement booké, en ce moment... Et en manque d'inspi, comme toi... ><]

L'autre jeune prêtresse qui se trouvait non loin arborait sur son épaule un corbeau noir de jais. Corbeau qu'Amelia avait déjà vu par le passé. La pièce dégageait une atmosphère mystique. Alodia se trouvait à présent juste à côté des sièges et faisait face à Carlyn. Cela faisait des années qu'elles se connaissaient plus ou moins, même s'il semblait à la violoniste qu'elle se tenait face à une inconnue. Elle s'installa à son tour dans son siège, embrassant la salle déserte du regard. Enfin elle reprit ses esprits et répondit à Carlyn.

"Tout va pour le mieux, mon amie. Et toi?"

Elle ajusta sa position et posa son instrument sur ses jambes grâciles, recouvertes par sa robe. L'atmosphère tranquille de la salle l'apaisait. Et l'envie de recommencer à jouer la prit rapidement, mais elle résista à la tentation. Elle ferma les yeux pour se concentrer sur ce qui se passait encore en ce moment. Les Inquisiteurs, dévôts aveugles, qui croient que leur vérié est la seule, alors que chacune est vraie. Alodia n'avait surtout pas envie de passer au bûcher, mais aurait préféré être tuée par un de ces idiots plutôt que de voir Marie Anne se faire brûler en place publique. Cette petite, femme de son ancien apprenti, l'avait "séduite", éveillant en l'aguerrie de l'époque quelquechose qui ressemblait à un instinct maternel, ou au minimum fraternel. Et même si son rang lui interdisait d'avoir une Apprentie, elle continuait de conseiller la jeune fille de son mieux. Elle avait besoin d'aide, avec ce qu'elle essuyait comme période. Mais Alodia la voyait se pendre en main, pour son plus grand bonheur. Elle regrettait parfois le temps où elle entraînait des jeunes novices. Et se demandais, au vu de l'inactivité magique d'Alicia, ce que faisait Carlyn en ce moment.

"Que fais-tu en ces temps ténébreux?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://witchslay.forumactif.com/Premieres-Lueurs-c5/Le-Recueil-f
Mort(e)
Mort(e)



MessageSujet: Re: Mélodie souterraine   Ven 13 Juil 2007 - 22:34

Whisper finit par se poser sur la table d’un battement d’aile. Il marcha sur la table de bois, allant jusqu’à Alodia. Ce corbeau n’aimait que les Prêtresse et la Meneuse, rares étaient les gans qu’il allait voir de son plein gré. La jeune femme avait prit place en face d’elle, le corbeau ne bougea pas d’une plume. Carlyn sourit lorsqu’Alodia prit la parole, elle disait que tout allait bien, et avait retourné la question à Lyn.

"Je vais bien aussi…cependant je me demandais pourquoi tu as eu ce mouvement brusque avant de reprendre tes biens en main. Il faut dire que je suis bien curieuse, mais évidemment tu n’es pas obligée de répondre." dit-elle avec sourire.

"Je vois que Whisper t’apprécie toujours autant, dh'abitude il ne s'approche jamais aussi facilement." ajouta t-elle en regardant le corbeau faire.

Alodia avait posé doucement son instrument de musique sur ses genoux, comme s’il s’agissait d’un bien plus précieux que l’or. Il devait faire partit d’elle, un présent très précieux peut-être. Le calme régnait dans la pièce, il n’y avait que les deux sorcières et un corbeau. Carlyn s’accouda sur un accoudoir, posant son menton dans la paume de sa main tout en regardant Alodia. Cette dernière lui demanda ce qu’elle faisait en ce moment. Carlyn sourit un instant, restant silencieuse, et finit par lui répondre.

"Rien de bien intéressant je dois dire…j’erre dans le château depuis un petit moment. Il n’y a pas grand-chose a faire, ce qui est bien ennuyant je trouve…"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://witchslay.forumactif.com/Premieres-Lueurs-c5/Le-Recueil-f
Meneuse
Meneuse
avatar


MessageSujet: Re: Mélodie souterraine   Ven 14 Sep 2007 - 19:28

[Je me permet une incrustation, avant de débuter mon post je voulais préciser à ma 'tite Carlyn que je ne comprenais pas d'où elle venait, car le couloir menant à la montagne étant strictement immense et le dédale pour arriver du château également, il faut bien comprendre que tout son émis dans la salle reste dans la salle. Pour finir j'ajoute qu'il n'a jamais été question de table en bois dans cette pièce, regarde bien la description du lieu, cette pièce est un lieu non pas seulement de vulgaires réunions entre prêtresses mais également de "Sabbat", je sais je suis intraîtable. Sur ce bon jeu!]

Les sous-sols étaient possédés par le calme et la sérénité. Seuls pouvait trahir que le lieu n’avait subit un enchantement visant à le rendre insensible aux prises du temps, le susurrement délicat du corbeau de pierre perché au dessus du bassin ondulant ainsi que les bruits de grincement provoqués par le vacillement des lanternes suspendues à leurs interminables chaînes à chaque déplacement humains. Alors les timides lumières perpétuellement allumées tremblaient. Les bougies tenues par les dames minérales n’étaient cependant pas en combustion hors des réunions officielles. Ainsi l’éclairage était d’une asthénie quasi surnaturelle où ombre et vie s’unissaient.

Tandis que la femme au violon et la femme au corbeau, telles deux ombres vivantes, s’entretenaient sur un ton des plus amical, ne pouvant cependant combler de leurs voix le résonnement naturel de la pièce, un craquement sec semblant venir d’un peu nulle part vint parasiter un de leur silence interlude. Alors une étincelle apparut entre deux colonnes, celle-ci se déplaça, fluide, jusqu’à se multiplier par deux puis par trois, dans les mains froides et rudes d’une des statues jaillissant d’une colonne. Les lumières de ses bougies instruirent la pénombre habituelle de deux lèvres roses. Alicia retira sa longue et sombre capuche, dévoilant ses yeux subtils ainsi que le reste de son doux visage. Ses cheveux corbeau tout comme sa robe de soie semblaient ne faire qu’un avec les ténèbres dominant les lieux de leur sage mystère.

Alicia fit un pas en avant pour mieux se découvrir face à ses deux prêtresses.


"Bonjour à vous mes sœurs, j’espère que ma venue ne vous est guerre défavorable…"

La Meneuse s’approcha à pas inaudibles, avec grande grâce, semblant presque léviter ;

"J’ai cru il y a quelques secondes avançant dans le dédale, pour venir me recueillir ici même, entendre un son vibrant, je vois que je ne me suis pas trompé, c’était bien toi Alodia, ton tallent est sans égal à ma connaissance personnelle."

Puis se tournant vers l’obscur Oiseau de Carlyn :

"Te portes-tu aussi bien que notre ami Carlyn ?"

[Je précise dés maintenant qu’étant en présence d’une source d’eau, il serait plus que souhaitable d’entamer le scénario actuel au plus vite]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://witchslay.forumactif.com/viewtopic.forum?t=9
Mort(e)
Mort(e)



MessageSujet: Re: Mélodie souterraine   Dim 23 Sep 2007 - 17:04

La salle était emplie d'un calme surnaturel. Ni elle ni Carlyn ne pipaient mot, se contenant de profiter de ces quelques instants toutes les deux. L'atmosphère était encore légère de ces mots échangés amicalement quelques instants plus tôt. Et cette atmosphère si particulière donna à Alodia l'envie de jouer un air guilleret, elle empoigna alors sont archet ainsi que son violent. A peine l'archet eût-il le temps de frôler une des cordes que la voix de la meneuse résonna dans la pièce. Elle reposa alors l'instrument.

"Bonjour, ma soeur."

Deux des personnes qu'elle appréciait le plus était là pour ce qui serait son ultime requiem, ici. Elle reprit alors son violon aprés les brèves paroles échangées. Et entonna une mélodie douce mais sans mélacolie, plutôt joyeuse. Devant ce silence, elle continua sans s'arrêter. Et la jeune fille en elle courait dans des paysages enneigés. Alors, la cadence ralentit peu à peu et s'emplit de nostalgie, et la petite fille courrait dans ces paysages qui lui étaient familiers. Puis elle s'arrêta et se leva, regardant tour à tour les deux femmes.

"Mes soeurs, c'étaient là mes dernières notes que vous avez entendues. Je m'en vais. Je tiens à visiter ce monde, m'imprégner du peu de magie qu'il reste à travers ses vallées. Peut-être reviendrai-je vous voir, je n'en sais rien..."

Elle se dirigea vers Carlyn et l'étreignit doucement, comme sa soeur. Lui murmurant de doux mots à l'oreille. Puis elle enlaca Alicia, comme une soeur, voire presque une amante tant son amour était grand.

"Adieu, mes soeurs."

Elle ramassa son violon et disparut avec volupté par la porte d'où elle était entrée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://witchslay.forumactif.com/Premieres-Lueurs-c5/Le-Recueil-f
Mort(e)
Mort(e)



MessageSujet: Re: Mélodie souterraine   Mer 26 Sep 2007 - 16:36

Un battement d’aile, un croassement. Whisper avait entendu quelque chose qui venait troubler le silence qui régnait dans la pièce. Le regard de Carlyn se porta sur l’origine du bruit. Le corbeau avait entendu quelque chose avant même que les jeunes femmes entendent un craquement sonore. Une étincelle lumineuse fit son apparition dans la pièce, elle se multiplia et une forme apparut. Une silhouette encapuchonnée avait fait son entrée, Carlyn s’était levée, les yeux rivés sur l’inconnue. Un sourire ourla ses lèvres lorsque l’inconnue fit tomber sa cape, révélant qu’il s’agissait de la Meneuse.

"Ravie de vous voir Alicia, vous ne nous dérangez absolument pas, au contraire."

Le regard toujours rivé, un sourire ancré sur les lèvres, elle regardait la Meneuse s’approcher et venir à leur hauteur. Elle s’adressa en premier lieu à Alodia, la complimentant sur son doigté lorsqu’il s’agissait de jouer du violon, puis elle reporta son attention sur Whisper lui demandant s’il allait bien. L’oiseau noir comprenait ce qu’elle disait et croassa donc en sautillant sur la table, s’approchant de la Meneuse. Avant qu’Alicia arrive, Alodia s’était emparée de son violon et se son archet pour s’apprêter à jouer. Mais l’arrivée d’Alicia l’avait interrompue. Cependant, cela ne lui enleva pas l’envie de jouer, car lorsque Carlyn posa son regard sur Alodia, celle-ci avait entamée une mélodie joyeuse, qui se fit ralentir petit à petit avant de mourir sur une ultime plainte.

La jeune femme s’était ensuite levée, leur disant que c’était là son dernier morceau, et qu’elle s’en allait. Carlyn aurait voulut répondre quelque chose, mais ses mots moururent avant même d’avoir franchit sa bouche. Elle se contenta d’étreindre sa sœur lorsque celle-ci vint la prendre dans ses bras, elle lui murmura même quelques mots à son oreille. Puis l’étreindre de relâcha, Alodia quitta les bras de Carlyn, enlaça Alicia et leur dit adieu à toutes les deux avant de passer la porte et s’évanouir au détour d’un couloir. Le regard de Carlyn resta planté sur la porte l’espace de quelques secondes, et ses iris allèrent se poser sur Alicia.

"Mais…"

Carlyn ne finit pas sa phrase. Un flash blanc et lumineux se fit voir, elle cligna des yeux se disant que ce n’était rien, puis son regard alla fixer l’eau de la fontaine. Un autre éclair blanc, un flash. Elle revit la personne qui lui annonça la mort de sa mère. Le souvenir des mots ‘assassinée’ et ‘égorgée’ s’imposa à son esprit. Une larme coula sur sa joue, son regard était toujours fixé sur la fontaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://witchslay.forumactif.com/Premieres-Lueurs-c5/Le-Recueil-f
Meneuse
Meneuse
avatar


MessageSujet: Re: Mélodie souterraine   Mer 26 Sep 2007 - 19:30

Certaine situation semble quasi-oniriques. Des situations ne prenant nul racine visible et dont les ramures semblent illogiques, en ces situations, notre compréhension est si vite stoppée, que l'on croit rêver, car c'est généralement dans les rêves qu'on observe des phénomènes sans queue ni tête. Ce qui arrivait à Carlyn et à la Meneuse était exactement en ce goût là. Alors qu'Alodia dans une vertuosité frivole, reprenait un air plus gai qu'à la normale d'après la mémoire d'Alicia, qui aurait pu se douter d'un tel départ ? La dernière vibration si douce aux oreilles d'Alicia devint grinceement lorsqu'elle entendit les dernières paroles qu'Alodia pronnonçait. La Meneuse se sentit raidir et son coeur se mit à battre plus fort, le choc aurait été plus long peut-être même des larmes lui seraient venues aux yeux. Or le choc fut brutal et rapide, et seule l'impuissance prit le dessus. Alodia vient la serrer en ses bras et Alicia aurait voulu lui susurrer les paroles qui lui venaient, mais aucune parole ne lui venait. Tout semblait tourner autour d'elle à une allure si rapide qu'elle ne pouvait plus s'accrocher à rien. Elle ne regarda même pas Alodia partir, elle resta immobile les yeux rivés sur les dalles du sol, ce n'est que lorsqu'elle n'entendit plus les pas de sa tendre Alodia que, reprenant son souffle la Meneuse réussit à expirer :

"Amelia..."

Carlyn posa son regard sur Alicia qui en fit de même, elle commença à dire une phrase à l'évidence de protestation, mais s'interrompit, elle était à l'évidence elle aussi toute secouée. Alicia s'approcha de la Prêtresse, elle se planta à quelques centimètre de Carlyn, ne sachant trop quoi faire, il est difficile de consoller une personne quand nous-même sommes perdus. Elle fixa ses yeux dans les siens si étranges, bleus et noirs en même temps, s'y reflétait à la perfection l'ondulation obscure de l'eau de la Fontaine, une eau si sombre qu'elle aurait put être sang, personne ne le remarquerait avant de l'avoir bue. Une eau calme dans laquelle les palpitations cardiaques d'Alicia semblait s'applatir comme l'onde. Sans savoir pourquoi une odeur de cierge semblait envahir la salle, une odeur familière, pas en l'odeur elle même mais en ce que dégageait cette odeur dans l'esprit d'Alicia, il y avait en cette odeur quelque chose de jubilatoir, mais également une gêne étrange...
Les bribes de pensées d'Alicia se stoppèrent aussi rapidement que Carlyn cligna des yeux. Celle-ci semblait d'ailleur toujours très perturbée ;


"Carlyn, ça va ?"

La question pouvait sembler bâteau, car il est vrai qu'elle était en paradoxe avec la situation pour le mois exclusive.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://witchslay.forumactif.com/viewtopic.forum?t=9
Mort(e)
Mort(e)



MessageSujet: Re: Mélodie souterraine   Mer 10 Oct 2007 - 16:26

Bien qu’elle ne le montre pas plus que ça, Carlyn était attristée de voir une de ses sœurs les quitter. Ce qui la consolait quelque peu, c’est qu’Alodia avait dit qu’elle reviendrait sûrement. Puis, quelque chose d’étrange s’était produit. Des bribes du passé s’étaient imposées à l’esprit de la jeune femme, des souvenirs douloureux qui plus est. La mort de sa mère. Elle n’y avait pas assisté en direct, mais elle l’avait ressentie. Qui plus est, deux autres sorcières lui avaient appris la terrible nouvelle. C’est après ça qu’elle était devenue Prêtresse, enfin, peut-être pas pour ça en premier lieu, mais elle avait gagné le droit de reprendre ce que sa mère avait été contrainte de laisser.

Carlyn avait été si absorbée par ce qui s’était passé, qu’elle n’avait même pas vu qu’Alicia s’était approchée d’elle. La jeune femme posa un regard emplit d’incompréhension sur la personne de la Meneuse. Carlyn avait cligné des yeux et était revenue à la réalité. La jeune femme avait regardé Alicia sans rien dire lorsque cette dernière lui avait demandé si elle allait bien.

"Euh… oui oui,….seulement il s’est passé quelque chose d’étrange… des choses que je voulais oublier…sont revenues à la surface l’espace d’un instant…" dit-elle simplement en fronçant les sourcils.

Whisper croassa, et alla se percher au dessus de la fontaine. Carlyn se demandait bien ce qu’il voulait leur dire. La jeune femme finit par s'assoir, prenant son visage entre ses mains, se demandant ce que tout cela signifiait.


[Sorry du délai d'attente T______________T]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://witchslay.forumactif.com/Premieres-Lueurs-c5/Le-Recueil-f
Meneuse
Meneuse
avatar


MessageSujet: Re: Mélodie souterraine   Sam 13 Oct 2007 - 12:52

La réponse que donna Carlyn, perturba un peu Alicia. Mais après tout, peut-être que c'était le choc qui provoquait ces remontées de souvenirs intempestives... Mais tout de même qu'elles aient toute deux cette réaction était étrange non !? La Meneuse arrêta rapidement de penser à ses souvenirs lorsqu'elle resombra dans la nostalgie de son ami Alodia. Où allait-elle aller ? Qu'allait-elle devenir ? Serait-elle remplaçable au sein de la communauté du Lys Noir, il le fallait mais par qui ? Alicia se voyait prise dans un tourbillon de questions sans possibilités de réponses...
C'est alors qu'elle entendit le croassement de l'ami Whisper. Alicia le regarda d'un air étange.

L'image était asssez intéressante, de voir ce corbeau de pierre supportant un corbeau de chaire, Alicia ne s'intéressa cependant que quelques secondes à la poésie de la scène car à nouveau, son regard suivant les jet d'eau jusqu'au bassin se retrouva dans les ténèbres aqueux murmurants.

Oui ces murmures, cette rumeur, elle y ressentait un déjà-vu inexplicable... comme si les chuchottements de la Fontaine venaient à être plus distincts, et comme si ses jets étaient dotés de paroles presque inaudibles, puis plus distinctement elle pouvait deviner des murmures lointains. L’odeur des cierges tenait de plus en plus à l’esprit d’Alicia, elle ressentait une anxiété non seulement en son cœur, mais en celui de toutes les présences encore indéfinies qui l’entouraient, elle se sentait observée, elle ressentait en même temps un espoir un grand espoir et un sentiment brouillon de certitude dans l’incertitude.

Le flash devenait de plus en plus réel, bientôt elle réussissait presque à entrevoir des courbes, des lumières, au fur et à mesure elles devenaient de plus en plus nettes.

Seuelement ce dont elle ne se rendait même pas compte, c'était que tout devenait plus vrai à mesure qu'elle s'approchait plus près de la Fontaine au corbeau... Et alors que dans les pensées d'Alicia le premier visage semblait commencer à se dessiner, elle mettait déjà un pied dans la Fontaine, prête à s'y abandonner d'ici peu telle une somnambule...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://witchslay.forumactif.com/viewtopic.forum?t=9
Mort(e)
Mort(e)



MessageSujet: Re: Mélodie souterraine   Lun 22 Oct 2007 - 15:38

Le regard rivé sur Whisper, Carlyn fronçait les sourcils. Il voulait leur dire quelque chose, mais elle ignorait quoi. Peut-être était-ce en rapport avec cette fontaine, où il s’était posé. La jeune femme se sentait quelque peu bizarre, comme si quelque chose endormait petit à petit son esprit, l’enfermant dans une valse de souvenirs. Les yeux sombres de la jeune femme, se posèrent ensuite sur les jets d’eau de la fontaine. Que c’était étrange de voir que l’eau était si…attirante…s’en était presque irréel.
Et une nouvelle fois un souvenir douloureux s’empara de la jeune femme. Encore ce souvenir, celui de la mort de sa mère.

Egorgée lui avait-on dit. Elle revoyait les gens amassés dans la rue, en pleine nuit alors qu’un vent glacé soufflait. Elle s’était frayée un chemin parmi la foule, son regard s’était arrêtée sur une masse qui baignait dans un liquide carmin. Les yeux écarquillés, elle avait hurlé deux sorcières la prirent par les bras et l’éloignèrent. L’odeur du sang, elle la sentait. La jeune femme fit un pas en direction de la fontaine, puis un deuxième. Et au fur et à mesure qu’elle avançait, elle voyait une silhouette sombre se dessiner. Quelqu’un avait observé la scène depuis un coin de rue. Seulement il faisait trop sombre pour qu’elle puisse le voir distinctement.

L’eau était si attirante, elle montrait des choses que Carlyn n’avait même plus eut conscience depuis cette fameuse nuit. Bientôt, elle lui montrerait comment elle avait accédé au rang de Prêtresse du Lys Noir sans doute. Mais elle n’en eut pas le temps. Whisper croassa et alla prendre place sur son épaule, ce qui la sortit de ses souvenirs. Se frottant rapidement les yeux, elle posa son regard sur Alicia qui avait déjà un pied dans la fontaine.


"Alicia !" lâcha t-elle, pour tenter de la faire revenir à elle, tout en lui saisissant le bras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://witchslay.forumactif.com/Premieres-Lueurs-c5/Le-Recueil-f
Meneuse
Meneuse
avatar


MessageSujet: Re: Mélodie souterraine   Jeu 25 Oct 2007 - 20:37

Des formes, elles bougeaient, elles parlaient, et bientôt Alicia pourrait distinguer les mots, il lui suffirait d’encore quelque pas pour bien comprendre. Ca y est !!! Elle pouvait discerner des visages, mais ils étaient toujours dans l’ombre… N’était ce pas Willémina qu’elle voyait là ? En tendant l’oreille Alicia pouvait entendre des rires enjoués, mais également des avis statistiques. Plusieurs fois déjà son nom avait été prononcé, et chaque fois cela lui faisait un petit pincement au cœur, elle se sentait en attente de quelque chose. Ce qu’elle ressentait en cet instant, l’un des seuls mots à pouvoir le décrire est l’espoir. Mais en même temps la confiance… A mesure que le temps passait, de nouvelles silhouettes refaisaient apparition.

Bientôt une présence qu’elle n’avait pas encore sentie, bien que juste à côté d’elle, vint perturber l’esprit d’Alicia. Les yeux par lesquels Alicia voyait la scène la regardait avec amitié, mais l’esprit présent qui observait par ces yeux n’éprouvait que hargne et rancœur…

Le moment, la grand Moment était arrivé, un nom, juste son nom Alicia voulait juste entendre son Nom ! Une grande femme aux traits tirés s’avança sur une estrade où un siège majestueux était planté, vide. Elle se racla la gorge et entama un court discours pour en venir au fait que…

A cet instant précis Alicia entendit une voix présentement familière, Carlyn ? Elle se retourna pour voir derrière elle son appelante, la jeune femme comme une apparition psychédélique approchait indistinctement d’Alicia qui de nouveau se retourna pour entendre le résultat, quel était le résultat ? Voilà la seule chose qui préoccupait son esprit… le Nom !


« La nouvelle Grande Prêtresse de la Tribu d’Olrun, nommée par les sorcières pour les sorcières est… »

Une main ferme et froide l’arracha toute entière de la scène. A l’instant fatidique, Alicia en un cri fut projetée en arrière, hors de la Fontaine. Sa robe était trempée, Alicia avait froid et elle tremblait, peut-être pas uniquement à cause de la froideur de la salle…
Une Chose était certaine quelque chose ne tournait pas rond ces derniers temps !


« Mais qu’est ce qui se passe ?»

Alicia de son regard inquiet observa les gouttes tombées au sol, son regard retraçait le chemin de sa chute, et il s’intensifia sur la flaque juste à côté de la Fontaine, Alicia y vit alors des formes étranges s’y dessiner. Des images, des scènes, les bougies, les rires… Alicia dans un violent mouvement de tête arrêta de fixer ces particules aqueuses et ferma fortement ses paupières.

« Carlyn, c’est l’Eau ! Ne regarde pas l’eau ne t’en approche pas, n’y touche pas ! Elle est ensorcelée ! Un coups d’Abigael et ses sbires, j’en suis presque persuadée… »

En prononçant ces mots, Alicia se releva lentement, s’assura que Carlyn allait bien, tout en évitant tout contacte, ne serait ce que visuel, avec l’eau. Elle se dirigea alors vers les bougies à l’aide des quelles elle avait fait son entrée, elle en pris une, éteignit les autres en étouffant la tige à deux doigts, puis elle se dirigea vers Carlyn :

« Carlyn, rends moi un service s’il te plaît, retourne au Château, et referme la porte à clef derrière toi, il ne faut plus que quiconque entre avant que ce mystère soit résolu. Pour ma part je vais passer par la Forêt et je verrouillerais l’accès par la Montagne également. A bientôt et préviens bien nos sœurs… »

Sur ces mots Alicia donna la Clef d’accès par le Château à Carlyn ainsi qu’une bougie, et l’embrassa avant de se diriger à son tour vers le couloir conduisant à la Montagne…

[Voili voilou, tu réponds si tu veux autrmenet le topic est fini. Un peu précipité, mais je tenais à te libérer pour les vacances car je m’en vais pour la semaine Wink ]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://witchslay.forumactif.com/viewtopic.forum?t=9
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mélodie souterraine   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mélodie souterraine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Witch Slay :: Entre les Pierres - Château de Frauenberg :: Les Sous-sol-