AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'Agent du Diable .:[Scénario-13]:.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Meneuse
Meneuse
avatar


MessageSujet: L'Agent du Diable .:[Scénario-13]:.   Dim 17 Oct 2010 - 21:34


Mr. Owen Mansholther,

J’ai récemment appris que vous comptiez mener une enquête sur mon dernier crime. Bien qu’infiniment flatté que la Reine sache apprécier l’importance de mon art, je vous prierais de repartir auprès de la Régente au plus vite en lui signalant que l’Agent du Diable ne désire aucun mécène ni autre fouineur en son genre. En cas de refus de coopération à cette demande simple et courtoise, je me verrais obligé d’employer un moyen drastique afin de vous faire comprendre mon sérieux, mon arme secrète, la Chute.

La Chute. La réponse à l’appel du vide qui hurle à nos oreilles dès notre naissance. La naissance n’est qu’une condamnation à mort, il ne faut pas se le cacher. Or l’homme passe sa vie entière dans une lutte frénétique contre la mort. C’est un combat perdu d’avance ! Mais il lutte, par instinct. C’est tout de même prodigieux non ? Nous ne faisons que reculer l’échéance, encore et encore. Si nous tombons malade, si nous sommes blessés, nous faisons tout pour nous guérir. C’est des plus injustes pour le reste des êtres vivants de la Création ! La vérité la voilà : l’homme a d’innée la notion d’infini. On m’a toujours dit que c’était parce que c’est Dieu qui nous a créés à son image et que lui-même étant infini il a gravé en l’homme la notion d’infini. Evidemment ! Comment sa création pourrait-elle lui vouer un culte si elle ne croyait pas en l’infini ? Mais là où notre Seigneur s’est fait avoir dans les grandes largeurs, c’est que l’homme a voué son désir d’infinité à bien plus que l’Église catholique, bien plus qu’à son âme, mais à son corps. Regardez-vous là. Tous désireux de mourir bien vieux. Un jour on vivra jusqu’à cent ans, je vous le prédis ! La rêveuse ménagère d’aujourd’hui tout comme l’inquisiteur bestial rêve de préserver son corps le plus longtemps possible. Pourquoi ? Mais par peur du Jugement bien sûr ! Voyez : plus mon corps tiendra la longueur, plus longtemps mon âme restera bien sauvegardée dans sa confortable cage de chair. Reculant ainsi ma mort, l’envol de ma substance, la remise de mon âme entre les mains inquisitrices du Seigneur. Enfin, je dis « moi »… « Vous » devrais-je dire, car je parle de vous. Non pas que je ne sois pas né comme vous, par la matrice d’une mère. Mais que moi, je ne fonctionne plus comme ça. Mon âme je l’ai perdue il y a bien longtemps en la vendant au Diable. Dieu m’a mis au monde mais c’est son éternel ennemi qui m’a ouvert à la vie. Mais ne dévions pas ! Nous nous intéressions à vous. Vos vies, courtes, à peine des points sur la frise du temps, cette flèche bien droite qui file, qui file, à une allure qui vous rend si tristes. Oh oui vous êtes tristes... Vous ne savez profiter de la vie. Vous vous dirigez vers la mort, insouciants au départ, affligés à la fin. Le seul instant qui vaille la peine, on ne peut que s’y accorder, c’est la Chute. Oh la Chute… Jouissance ultime d’une vie. Ce moment incroyable où vos sens vivront leurs dernier extase : vous sentirez la fraîcheur brûlante de l’air le plus pur, vous goûterez la saveur douce amère d’un dernier souffle, vous entendrez l’air siffler, le choc peut-être, et avec lui vos derniers battements de cœur, puis le vide, enfin. C’est un spectacle extraordinaire, une transition unique. Ce que vous verrez alors sera le plus sensationnel. Vos yeux se fixeront dans le vide, comme pour appréhender ce qu’ils avaient oublié, qui était là depuis le commencement, qu’ils ont regardé tout au long de leur vie, mais qu’ils n’ont jamais vraiment vu. S’en suivra le tourbillon magnifique : en basculant en arrière, en vous écrasant au sol, vous regarderez en direction de Dieu., Et là, lisez-moi bien. Approchez-vous de ces symboles kabbalistiques. Comprenez le sens de cette suite de lettres : vous ne le trouverez pas. Dieu ne vous tendra pas la main, car à l’heure de votre mort comme à l’heure de votre condamnation il ne vous regardera pas. Dieu a créé deux êtres originels, il n’avait prévu la croissance incessante de la vermine. Dieu submergé est parti depuis des millénaires, depuis une éternité. Alors regardez vers le ciel, mais à l’infini vous ne verrez que son dos courbé s’éloigner comme il s’éloigne depuis la nuit des temps. Mais rassurez-vous, vos larmes de sang ne seront pas adressées au néant. Vous me verrez, moi, sourire. Je serai l’auteur de votre chute, cet instant magique, car j’ai pitié de l’humanité, car je ne crois qu’en celui qui ne nous a pas abandonnés, celui qui m’a missionné, si sombre soit-il.

Si vous ne vous retirez pas d'ici un jour, je promets de déverser une vague de terreur sanguinaire telle qu’il n’y en eut jamais à Forbach. Cet avertissement est unique. L’encre est aussi chère que le papier et par souci d’économie je vous préviens que cette missive sera la première et la dernière. Au nom du Diable je signerais votre Chute, avec les larmes du divin, avec l’allégresse de mon cœur, avec votre sang.

Cyniquement vôtre,

Adieu…

L’Agent du Diable


----------------------------

Cette lettre fut envoyée personnellement à Owen et une copie fut placardée sur la porte de l’Église de Zetting. Tous les habitants ont donc pu la lire. L’Agent du Diable frappera d’ici une semaine si Owen Mansholther n’a pas quitté la ville. Votre avenir est peut-être entre ses mains…

Aucun topic officiel n'a été prévu pour la découverte de cette lettre. Vous êtes libres d'en créer un ou d'y faire simplement allusion dans vos prochains RPs.

NB : Les inquisiteurs ont tous reçu un nouvel ordre de mobilisation. L’Agent du Diable est très clairement un hérétique et l’Église appelle à une collaboration du Saint Office et du Loup de la Reine, Owen Mansholther.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://witchslay.forumactif.com/viewtopic.forum?t=9
Meneuse
Meneuse
avatar


MessageSujet: Re: L'Agent du Diable .:[Scénario-13]:.   Mar 7 Déc 2010 - 18:12

Owen Mansholther a secrètement continué ses interrogatoires à Rosbruck. L’Agent du Diable l’a découvert après plusieurs jours. Que la terreur commence !

L’Agent du Diable ne compte pas que tuer un habitant chaque nuit – ses soirées seraient bien trop ennuyeuses. Il va choisir ses victimes. Aussi sachez qu’il rend visite à plusieurs foyers avant de faire son choix. Il est donc tout à fait possible qu’il s’introduise chez vous, peut-être ne le remarquerez-vous pas, mais peut-être pourrez-vous vivre la plus grande frayeur de votre existence.

Les membres désirant jouer avec l’Agent (interprété par l’équipe administrative) sont donc libres de le demander dans le topic Entretien avec un Assassin. L’équipe fera tout son possible pour vous exaucer dans les plus brefs délais. Pour orienter le choix de l’Assassin sur un autre que vous, vous pourrez vous cacher, fuir, l’affronter physiquement ou verbalement. Mais sachez que vous aurez à faire à une ombre perfide et à un être absurde. Il peut très bien vous poursuivre puis abandonner sa chasse sans crier gare, ou l’inverse. Vous pourrez l’insulter et ne pas le fâcher, ou bien l’inverse. Préparez-vous à toutes les éventualités. Respectez bien la psychologie de votre personnage tout en profitant de ce scénario pour vous en amuser.

Pour toutes vos questions corollaires, le Cahier de Doléances vous est ouvert.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://witchslay.forumactif.com/viewtopic.forum?t=9
 

L'Agent du Diable .:[Scénario-13]:.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Witch Slay :: Premières Lueurs :: Le Journal :: Journal Scénaristique :: Scénarios-