AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Tout se termine par un retour au calme.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Enquêteur Royal
Enquêteur Royal
avatar


MessageSujet: Re: Tout se termine par un retour au calme.   Dim 22 Mai 2011 - 20:03

Flatteur ? Ce n’était pas l’adjectif qu’il aurait employé, mais il fallait admettre qu’avec Inès il était bien loin de la personne qu’il était en temps normal. Il ne se serait jamais permis de telles familiarités, hormis avec son ami médecin, mais même lui il ne le flattait pas autant. Au contraire, entre eux deux, c’était de la franche camaraderie, des boutades, de l’amour vache. Mais avec la jeune femme, il ne pouvait pas réellement faire la même chose, c’était évident, il se contentait d’être cordial et bienséant. Il ne voulait pas lui déplaire simplement, alors oui, forcément, il brodait peut-être un peu autour de la vérité, mais néanmoins il pensait tout ce qu’il disait. Inès était une femme tout à fait charmante, malgré sa maladresse. Il était agréable de discuter avec elle, son tempérament n’en faisait pas une femme frivole qui ne savait pas ce qu’elle voulait hormis trouver un bon parti. Au contraire, elle semblait savoir où aller et suffisamment volontaire pour avancer seule si nécessaire. Peu de femmes étaient capables d’autant de volonté et, pour un homme comme Owen, ce n’était pas un défaut, bien au contraire.

« - Vous êtes un vrai cordon-bleu Inès, et ce n’est pas flatterie, je vous l’assure. Ce n’est pas dans mon habitude de mentir, je pense que vous pouvez vous en convaincre. »

Il fut surpris que la jeune femme n’ait pas plus d’activité à elle que cela. Son métier prenait probablement beaucoup de temps et même si elle tenait à ses animaux et son jardin, il avait du mal à penser que cela lui prenait tout son temps. Néanmoins, il ne devait pas négliger le fait qu’elle était seule et qu’elle devait accomplir l’entretien de sa maison et le fonctionnement de sa boutique seule. Avait-elle songé à engager quelqu’un pour l’aider ? Peut-être n’éprouvait-elle pas le besoin de s’octroyer du temps pour elle étant donné qu’elle appréciait son métier. C’était souvent le cas, c’était d’ailleurs le cas d’Owen. Enfin, pas tout à fait. L’Enquêteur avait beaucoup d’enquêtes et généralement, il avait à peine le temps d’en terminer une, qu’on lui en confiait une autre. C’était un peu la rançon du succès, il le savait, et probablement que l’on ferait tout pour qu’il ne prenne pas encore sa retraite s’il devait le faire. Il savait déjà qu’on tenterait de le convaincre de continuer, allant même jusqu’à lui proposer des choses à la limite du déraisonnable. Peut-être devrait-il adresser un courrier à la Reine, peut-être comprendrait-elle, elle. Il chassa néanmoins ces préoccupations de son esprit pour le moment. Ils n’étaient pas encore là, peut-être que dans quelques jours, Inès préfèrerait qu’il parte, car même si Owen n’avait pas connu l’amour, il savait combien il pouvait être changeant.

« - Il est difficile de me dégager du temps libre pendant mes enquêtes. Néanmoins, j’admets que le soir, lorsque j’étais à la Capitale, il m’arrivait de fréquenter assidument des cercles de lutte. Rien de bien sanglant, puisque tous les combats se font à mains nues, mais c’est une manière comme une autre de garder une bonne condition physique, tout en ramassant un peu d’argent au passage. »

Owen avala une nouvelle bouchée d’omelette et fit passer le tout avec un verre de cidre. Puis, amusé, il glissa dans la conversation :

« - Quel est le genre d’homme que vous recherchez Inès ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://witchslay.forumactif.com/autres-habitants-f51/owen-josh-l
Prêtresse
Prêtresse
avatar


MessageSujet: Re: Tout se termine par un retour au calme.   Dim 22 Mai 2011 - 20:23

Il lui assura que ses compliments n'étaient pas de la flatterie, mais véritablement le reflet de ses pensées, et elle le crut bien volontiers. Il n'était certainement pas homme à se perdre en flatteries inutile, elle le savait très bien.

Owen sembla étonné qu'elle n'ait guère plus d'occupations pendant son temps libre. Il fallait bien avouer que les travaux d'entretien de la ferme, couplés à l'activité de son échoppe, prenaient bien plus de temps lorsque l'on était seule. Mais l'enquêteur ne savait peut-être pas à quel point gérer une maison était laborieux... Si un jour il prenait sa retraite, il s'en rendrait alors compte. Oui, c'était véritablement chronophage. Pourtant, il lui restait bien assez de temps pour aider Europe à gérer les affaires d'Olrun. Cela pourtant, elle ne pouvait le dire à Owen, pas pour l'instant...

Il lui avoua ne guère avoir de temps libre, pourtant lorsqu'il en avait, à Paris, il fréquentait les cercles de lutte. Il appréciait donc de se battre ? Et pour de l'argent, en plus ? Voilà qui était pour le moins... Etonnant. Elle haussa les sourcils sous la surprise, puis sourit. Après tout, chacun ses passions, l'activité secrète de la jeune femme comportait bien des risques également. Prise d'une impulsion soudaine, elle demanda :


"Dans ce cas, j'aimerais vous demander un service. Si vous restez à Forbach, accepteriez-vous de m'entraîner à me défendre ? Au cas où je me ferais de nouveau agresser..."

Puis l'enquêteur lui demanda quel était le genre d'homme d'Inès. A cette question, elle manqua s'étrangler avec la bouchée d'omelette qu'elle venait d'enfourner dans sa bouche. Elle toussota, une main devant la bouche, et répondit, rouge comme une tomate.

"Mon genre d'homme ? Euh... Et bien... Physiquement, on pourrait dire que vous correspondez parfaitement."

Elle déglutit à cet aveu et poursuivit.

"Concernant la mentalité... J'aime les hommes indépendants, et qui respectent mon jardin secret. Je recherche un homme tendre, doux mais avec une grande force de caractère, quelqu'un qui sait ce qu'il veut. En ce qui me concerne, je sais parfaitement ce que je veux."

Elle avait parlé avec sérieux, son regard planté dans celui d'Owen. Ses yeux exprimaient parfaitement ce qu'elle voulait : mieux connaître l'enquêteur, car elle était convaincue que c'était lui qu'elle attendait depuis si longtemps...
D'une voix plus suave qu'elle ne l'aurait voulu, elle lui demanda :


"Et vous, savez-vous ce que vous voulez, Owen ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://witchslay.forumactif.com/sorcieres-d-olrun-f48/ines-gallo
Enquêteur Royal
Enquêteur Royal
avatar


MessageSujet: Re: Tout se termine par un retour au calme.   Dim 22 Mai 2011 - 21:41

Oui, Owen se battait de temps en temps. Pas pour le plaisir, mais simplement pour se vider l’esprit. Gagner de l’argent était un plus. Il pariait généralement pour John également et lui ramenait ses gains le lendemain matin. Avec ces combats, il se changeait les idées, cela lui permettait même parfois de faire le point sur les enquêtes. Pas pendant les combats, bien entendu, mais après. Une fois bien fatigué par une lutte, son esprit vagabondait tranquillement sans tracas. C’était souvent dans ces cas-là qu’il pouvait faire le point. Des fois des détails étaient mis en lumière car il pouvait envisager différents points de vue, d’autres angles de réflexion. Bien entendu, il comprenait que cela puisse surprendre. Après tout, peu de gens le voyait comme un homme de terrain, pourtant, même si on ne le voyait pas souvent courir derrière les criminels, il ne fallait pas oublier qu’il les arrêtait souvent lui-même, même s’il avait souvent l’aide de John et parfois l’aide des forces royales, ces dernières arrivaient généralement lorsque l’action était terminée.

Il fut surpris de sa demande néanmoins. Apprendre à se défendre ? Owen savait se battre bien entendu, mais il n’était pas certain que cela puisse convenir à Inès. La lutte était quelque chose qui demandait de la force et de l’endurance. Chose qu’il était difficile d’avoir pour une femme, toutefois, peut-être pourraient-ils s’essayer à la chose, on pouvait difficilement se convaincre de la réalisation d’une chose sans s’y frotter concrètement.


« - Je ne sais pas si la lutte vous conviendrait réellement, néanmoins, nous pourrions probablement essayer un petit entrainement pour vous apprendre deux ou trois choses qui vous permettrait de pouvoir vous enfuir en laissant votre assaillant pantois. »

Il rajouta :

« - Toutefois, je ne compte laisser personne lever la main sur vous à nouveau Inès. »

Quant à la question concernant son genre d’homme, elle n’était pas anodine. Non vraiment. C’était une curiosité motivée. D’un côté, il savait qu’il devait plus ou moins convenir au poste, sinon elle se serait probablement contentée de la gifle avant de partir, mais il voulait savoir, c’était plus fort que lui. Il ne put s’empêcher d’être néanmoins surprit par la réponse d’Inès. Elle s’était révélée plus affutée qu’attendue. Il pensait un peu la gêner, mais apparemment, elle s’était rattrapée bien vite après la surprise de la question. Ainsi donc il correspondait à son type « physique » ? Il en fut flatté. Il releva un sourcil lorsqu’elle lui avoua, très franchement, savoir ce qu’elle voulait. Son regard plongé dans le sien était presque une invitation suggestive. Surtout lorsqu’elle lui demanda s’il savait ce qu’il voulait, lui.

« - Je n’y ai jamais véritablement réfléchi, je dois l’admettre. Mais, si je peux me permettre, que voulez-vous exactement, Inès ? Je suis curieux de le savoir. Peut-être que ce que vous direz me permettra de mettre des mots sur ce que je désire moi-même. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://witchslay.forumactif.com/autres-habitants-f51/owen-josh-l
Prêtresse
Prêtresse
avatar


MessageSujet: Re: Tout se termine par un retour au calme.   Dim 22 Mai 2011 - 22:06

Lorsqu'elle lui avait demandé de lui apprendre à se défendre, Owen avait semblé surpris. En quoi était-ce étonnant ? Elle se savait capable de se défendre, du moins magiquement parlant, et elle voulait également pouvoir se défendre avec les mains en cas de besoin. S'il avait d'abord semblé réticent, il accepta néanmoins d'accéder à sa requête en lui proposant un essai, afin de lui apprendre assez de rudiments pour qu'elle puisse s'enfuir sans problème.

Elle allait le remercier lorsqu'il ajouta que de toute façon il ne comptait pas laisser quelqu'un la toucher une fois de plus. Un large sourire éclaira son visage. Ce qu'il disait était véritablement touchant.

Elle lui avait ensuite demandé ce qu'il voulait vraiment. Et alors qu'elle s'attendait à une réponse tranchée, il lui répondit simplement qu'il ne savait pas. Puis il lui retourna la question, prétextant que sa réponse l'aiderait à trouver ses mots. Elle rosit légèrement tout en lâchant :


"C'est vous que je veux."

Sa réponse était claire, on ne pouvait le nier. Mais avait-elle saisi le tendancieux de sa réponse ? Très certainement après avoir prononcé ses mots, car dès qu'ils franchirent ses lèvres ses joues virèrent au pivoine. Elle se mit alors à bafouiller.

"Enfin, je veux dire... Pas dans le sens... Enfin, si, mais..."

Elle était touchante, dans sa maladresse à s'exprimer. Et plus elle essayait de s'expliquer, plus elle s'empourprait. Elle espérait qu'il n'interprète pas ses paroles de travers...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://witchslay.forumactif.com/sorcieres-d-olrun-f48/ines-gallo
Enquêteur Royal
Enquêteur Royal
avatar


MessageSujet: Re: Tout se termine par un retour au calme.   Lun 23 Mai 2011 - 9:35

La lutte était intéressante pour « s'amuser ». Les combats ressemblaient davantage à des combats de coqs qu'à de véritables combats. Il y avait à la fois la dimension de la lutte mais la provocation jouait également beaucoup. Bien entendu, en dehors de la lutte, Owen savait également se battre beaucoup moins « sportivement ». Il était bien placé pour savoir que généralement, il valait mieux ne pas faire de cadeaux à l'adversaire car ce dernier ne se gênerait pas pour ne pas vous en faire. Mais, à cette époque, ce genre de poursuite se finissait souvent au bout du canon d'un mousquet. L'époque des combats à l'arme blanche et à mains nues était presque révolue, il fallait maintenant l'admettre, pour survivre, il valait mieux être équipé en mousquets pour pouvoir riposter aussi rapidement que de manière létale. Alors oui, peut-être pourrait-il apprendre deux ou trois choses à Inès pour qu'elle puisse se défendre d'un éventuel agresseur, mais s'il devait rester ici, nul ne pouvait douter qu'il y aurait fort peu de chance qu'elle soit la cible de quoique ce soit. La réputation de l'Anglais n'était plus à faire à Paris, et s'il devait rester à Forbach, elle viendrait surement s'installer dans la ville aussi.

John s'était une fois fait capturer par l'un des meurtriers que poursuivait Owen. Autant vous assurer que cette affaire fut rapidement bouclée mais son auteur eut le droit à un traitement tout particulier. Sans rentrer dans les détails, disons simplement qu'il ne vaut mieux pas toucher aux proches du Loup de la Reine. Cela le démangeait plus ou moins de faire de même avec l'Agent du Diable, mais dans cette histoire, il devait le conserver pour en obtenir ce qu'il voulait. Pour cela, il essayait de se convaincre que sans lui, il n'aurait pas rencontré Inès et qu'après sa seconde tentative, la jeune femme n'avait rien eu de pire qu'une bonne grosse frayeur. C'était un moyen comme un autre de garder son sang-froid. Bien entendu, ce qu'il lui avait fait subir la première fois n'était pas réellement pardonnable et il lui en voudrait surement toujours, mais le temps guérirait les blessures et tout cela ne serait probablement qu'un vieux souvenir.

Quand il lui avait demandé ce qu'elle voulait, il devait bien s'attendre à ce genre de paroles, mais pas prononcées de manière si directe. Il s'était attendu à une allusion détournée, des mots emberlificotés dont le sens était évident mais sous-entendu. Pourtant, elle avait lâché sa réponse dans une franchise qui surprit même l'enquêteur qui, pour le coup, en avait lâché sa fourchette. Non pas qu'il soit choqué par de tels propos, mais plutôt de la manière dont ils avaient été amenés. Apparemment, Inès se rendit également compte de cela, et il l'observa devenir pivoine puis tenter de s'expliquer très maladroitement. Il eut un sourire amusé, elle était vraiment mignonne lorsqu'elle était embarrassée comme ça. Il reprit sa fourchette en main et répondit, en regardant son assiette :


« - Allons, allons, nul besoin de vous justifier Inès. Vous m'avez dit savoir ce que vous vouliez et je ne peux qu'être touché de savoir qu'il s'agit de moi. Je ne suis pas pervers au point de mal interpréter vos propos. »

Il avait reposé ses couverts, regardant cette fois-ci où il les déposait et releva le regard vers la demoiselle.

« - Vous êtes décidément la femme la plus surprenante qu'il m'ait été donné de connaître et ce n'est pas peu dire. Je suis sincèrement ravi qu'aucun autre homme n'ait su voir en vous la femme que je vois face à moi ce soir. Alors que je pensais que le monde ne pourrait plus m'étonner, voici qu'il m'offre une surprise de taille. »

Il prit son verre et le leva en direction d'Inès.

« - A une merveilleuse surprise ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://witchslay.forumactif.com/autres-habitants-f51/owen-josh-l
Prêtresse
Prêtresse
avatar


MessageSujet: Re: Tout se termine par un retour au calme.   Lun 23 Mai 2011 - 13:53

Elle lui avait avoué que c'était lui qu'elle voulait, et sa manière directe de le dire surprit tellement Owen qu'il en avait lâché sa fourchette. Après qu'elle ait essayé de se reprendre et de reformuler - en vain - sa réponse, il la rassura en lui affirmant qu'il était flatté qu'il s'agisse de lui, et qu'il n'était pas pervers au point de ma interpréter ses paroles.

I lui avoua qu'elle était la femme la plus surprenante qu'il connaisse, et qu'il était absolument ravi qu'aucun homme avant lui n'ait découvert celle qu'elle était en réalité. Elle rosit de nouveau, véritablement peu habituée aux compliments. Il ajouta qu'il pensait, avant de la rencontrer, ne plus pouvoir être surpris par qui ou quoi que ce fut. La jeune femme était ravie d'avoir ainsi été capable de susciter l'intérêt de l'enquêteur.

Enfin, il leva son verre, portant un toast à une merveilleuse surprise. Elle sourit et leva son verre en retour.


"A notre rencontre, même si elle ne s'est pas faite dans les meilleures conditions."

Elle but une gorgée avant de reposer son verre. Puis elle reprit sa fourchette et tritura les restes dans son assiette sans y toucher davantage. Elle avait assez mangé pour la soirée. Un léger silence s'installa, puis elle releva la tête de son assiette et demanda timidement à l'enquêteur :

"Owen, vous ne m'avez toujours pas répondu. Vous vouliez ma réponse, vous l'avez à présent..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://witchslay.forumactif.com/sorcieres-d-olrun-f48/ines-gallo
Enquêteur Royal
Enquêteur Royal
avatar


MessageSujet: Re: Tout se termine par un retour au calme.   Lun 23 Mai 2011 - 14:53

Oui, susciter l'intérêt d'Owen n'était pas une chose facile lorsqu'on n'était pas un cadavre ou un meurtrier en cavale. Néanmoins, Inès Gallois, herboriste de son état, avait réussi ce tour de force sans une réelle difficulté. Elle était bien entendu passé par le chemin de croix pour y parvenir, mais sans le vouloir vraiment. Elle était devenue la cible d'un assassin démesurément motivé et s'était alors retrouvée entre les bras d'un enquêteur précautionneux, avant tout pour essayer de récupérer des preuves et un témoignage qui pourrait le faire avancer dans son investigation. Elle avait pourtant réussi, en étant elle-même, à créer un intérêt pour elle. Il avait veillé sur elle par obligation de métier, et finalement, s'était évertuée à ce qu'elle guérisse simplement pour qu'elle aille mieux. Bien entendu, il n'avait pu s'en occuper jusqu'au bout, cela aurait été inconvenant et elle était bien mieux entre les mains d'une amie, que dans celles d'un inconnu, car c'était bien ce qu'il était au final, il ne fallait pas se leurrer. Il était d'ailleurs prévu qu'elle revienne pour faire sa déposition qu'elle n'avait pu réaliser lors de sa convalescence, trop choquée au niveau émotionnel pour aligner plus de quelques mots concernant l'incident. C'était lors de ce « rendez-vous » que tout avait été bousculé. Elle avait su l'intriguer davantage qu'il ne l'aurait pensé. Il avait alors fait quelque chose qu'il n'aurait jamais pensé faire, il l'avait embrassé. A la fois autant pour lui que pour elle. Cela avait été un moment agréable, vraiment, tout comme lorsqu'elle s'était endormie contre lui. Il n'avait pas encore déterminé ce qui s'était passé à ce moment-là, mais cela ne lui importait plus vraiment maintenant.

Toutes ses réflexions avaient probablement jeté un silence sur la pièce et sur les deux protagonistes. Il ne s'en était pas rendu compte, bien entendu, toutefois la timidité de la jeune femme qui lui demandait sa réponse, ne lui échappa pas. L'espace d'un instant, il songea qu'elle avait peut-être peur de lui, mais il préféra écarter cette hypothèse, pas très réaliste à son goût. Peut-être craignait-elle de paraître davantage déplacée. Mais elle avait tout bonnement raison, il lui avait dit que peut-être il trouverait ses mots lorsqu'elle lui aurait présenté ce qu'elle voulait de vive voix. Amusé, il posa sa fourchette, indiquant par là-même qu'il venait de finir de manger après avoir terminé sa dernière bouchée d'omelette – le pauvre enquêteur était d'ailleurs complètement repu – et il lui répondit :


« - Il est vrai que je vous avais promis d'y voir peut-être plus clair une fois que vous m'auriez dit ce que vous désiriez. Pour ainsi dire, je ne pourrais vous dire sans mentir que mon choix est définitivement arrêté. »

Il soutint son regard quelques instants et rajouta, dans un sourire :

« - Mais. Il se pourrait bien que je considère l'option de ma retraite avec beaucoup plus de vigueur qu'auparavant. Il se pourrai même que je décide de m'installer à Forbach. »

Il prit un air complètement détaché et rajouta :

« - Enfin, pour cela, il faudrait que vous ayez envie de plus me connaître, puis, éventuellement, de vivre avec moi... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://witchslay.forumactif.com/autres-habitants-f51/owen-josh-l
Prêtresse
Prêtresse
avatar


MessageSujet: Re: Tout se termine par un retour au calme.   Lun 23 Mai 2011 - 15:31

Non, si elle avait parlé avec timidité ce n'était pas parce qu'elle le craignait. Comment aurait-elle pu le craindre, lui qui s'était toujours montré délicat avec elle ? Effectivement, c'était surtout parce qu'elle craignait d'être encore plus déplacée que précédemment.
Owen termina son repas et reposa sa fourchette avant de lui répondre qu'elle avait raison de le lui rappeler, même si son choix n'était pas tout à fait arrêté.

Il ajouta qu'il pensait de plus en plus à prendre enfin sa retraite, ici, à Forbach, mais que pour cela il devait être parfaitement certain qu'elle ait vraiment envie de le connaître, voire pourquoi pas de s'installer avec lui. Elle ouvrit des yeux grands comme des ronds de soucoupe à cette dernière phrase. S'installer ensemble ? N'était-ce pas un peu prématuré ? Pourtant, l'idée ne l'effraya pas, bien au contraire. Qu'il pense déjà à emménager avec elle était bon signe, non ? Et cette idée enchantait tout à fait la demoiselle. Elle lui sourit.


"Et bien ma foi, je pense vous avoir assez exprimé mon envie de mieux vous connaître. Me répéter serait donc superflu. Quant à emménager tous les deux... Vous pourriez effectivement venir vous installer chez moi, vous auriez un meilleur confort que dans la maison des Maulnes..."

Cette dernière phrase n'était qu'une excuse pour qu'il s'installe ici. En réalité, il serait toujours le bienvenu, pas besoin de raisons à cela autre que les sentiments qu'ils éprouvaient l'un pour l'autre. Certes, le fait qu'Inès et lui de soient pas mariés feraient beaucoup jaser dans les chaumières, mais après tout, elle s'en moquait royalement. Le principal, c'était qu'elle se sentait bien avec lui, point barre. Le reste, les avis des gens et tout ça, elle n'en avait rien à faire...

Le seul "souci", c'était son activité secrète... Vu qu'elle vivait seule, elle n'avait pas besoin de justifier le moindre de ses agissements. Mais si Owen s'installait chez elle, elle allait devoir trouver des excuses pour justifier ses départs inopinés, parfois très tardifs. Ce ne serait pas chose aisée, vu qu'elle avait affaire à un enquêteur, mais c'était le prix à payer pour être heureuse. Et puis, il finirait bien par l'apprendre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://witchslay.forumactif.com/sorcieres-d-olrun-f48/ines-gallo
Enquêteur Royal
Enquêteur Royal
avatar


MessageSujet: Re: Tout se termine par un retour au calme.   Lun 23 Mai 2011 - 16:56

Oui, son choix n'était pas totalement arrêté, et pour cause. Même si Inès désirait connaître Owen, peut-être qu'ils n'iraient pas plus loin que de l'amitié. Ils s'étaient déjà embrassés, d'accord, mais cela ne voulait pas dire que tout continuerait sur cette lancée. Après tout, rien n'indiquait qu'ils n'allaient pas trouver, bientôt, quelque chose chez l'un ou l'autre qui leur déplairait fortement et ils finiraient par arrêter de se voir. Si une chose était certaine, c'était bien que l'on n'était jamais sûr de rien tant que tout n'était pas vécu et réalisé. Ils pouvaient très bien finir sur cette lancée, peut-être même se marier, sur le tard, avoir des enfants, comme ils pouvaient tout à fait se quitter le lendemain sans jamais plus se revoir. Ainsi allaient les choses et il était fort difficile de les prévoir. Certes, on voyait mal comment les choses pouvaient mal se passer pour le moment, pourtant, personne n'était jamais à l'abri d'un dérapage. Peut-être que la conception du futur par Owen était différent de celui conçu par la jeune femme. S'ils avaient des aspirations divergentes de l'avenir, nul ne pouvait douter qu'ils ne pourraient probablement pas vivre longtemps ensembles.

Toutefois, il était également impossible de savoir ce qui allait se passer sans le jouer et Owen était plus ou moins prêt à tenter le pari. De toute façon, il fallait bien qu'il se rende à l'évidence qu'il était temps qu'il tire sa révérence au niveau de sa carrière professionnelle et autant profiter de ce que la vie lui offrait pour le faire. L'occasion de rencontrer une femme comme Inès ne se présentait probablement pas plusieurs fois en une vie, aussi serait-il idiot de passer à côté d'une telle opportunité, non pas par bénéfice, mais simplement par bonheur. Voilà pourquoi il considérait sérieusement cette possibilité, parce que dans l'état actuel des choses, l'image d'un avenir aux côtés de cette femme était une perspective agréable. Il aurait probablement tout le loisir de s'occuper dans cette ville, tout comme elle le lui avait fait remarquer. Il sourit d'ailleurs lorsqu'elle évoqua le fait de vivre ensemble comme une alternative préférable au fait de loger dans la résidence des Maulnes. Oui, c'était un fait, peut-être était-il temps de rendre cette maison à leurs propriétaires. De toute façon, son enquête était bien terminée et s'il voulait rester, il lui faudrait se loger et ce ne serait certainement pas aux bons soins d'une personne sans la dédommager de quelque manière que ce soit. Pour Inès, il pourrait probablement se rendre utile, apparemment ce n'était pas les tâches qui manquaient.


« - Je me contente de très peu vous savez. Je ne suis pas difficile. Certains, dès qu'ils ont accès à un certain confort en veulent davantage. Je ne suis pas pauvre, mais je sais me contenter d'un lit de paille si nécessaire. La maison des Maulnes, que m'a gracieusement prêté le temps de mon enquête le Baron Zimmerman, est déjà suffisamment confortable pour louer plus qu'abondamment sa générosité. »

Il finit son verre et rajouta :

« - Et puis, je ne voudrais pas m'imposer. Je pense que nous savons l'un comme l'autre ce que nous éprouvons, mais cela ne vous engage pas à accepter que je m'installe chez vous. L'affaire de l'Agent du Diable sera bientôt bouclée, aussi la générosité de Monsieur Zimmerman s'arrêtera peut-être là, mais j'ai suffisamment de moyens pour me permettre de me loger le temps qu'il faudra si vous préférez attendre. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://witchslay.forumactif.com/autres-habitants-f51/owen-josh-l
Prêtresse
Prêtresse
avatar


MessageSujet: Re: Tout se termine par un retour au calme.   Lun 23 Mai 2011 - 20:36

Owen avoua à la jeune femme qu'il n'était pas difficile et savait se contenter de peu. Cela, la demoiselle s'en était déjà rendue compte. Il ajouta que la maison prêtée par le Baron Zimmerman pendant la durée de l'enquête avait été tout à fait satisfaisante pour lui. Inès avait en effet eu l'occasion de s'y rendre quelques fois - la première étant ce matin où il l'avait secourue - et elle avait le mérite d'être très simple, ce qui était, aux yeux de la jeune femme, une bonne chose.

L'intérieur d'Inès était également sobre. Elle n'aimait pas les fioritures et autres fanfreluches du même genre. Elle préférait un mobilier simple et fonctionnel plutôt que des décorations qui prenaient la poussière.
L'enquêteur ajouta qu'il ne voulait pas s'imposer, et qu'au cas où la jeune femme voudrait encore réfléchir, il avait toujours de quoi payer un logement. Mais ce n'était pas la peine. N'avait-il donc pas compris que sa décision à elle était arrêtée ? Si lui hésitait encore, elle en revanche n'avait aucun doute. On pouvait appeler ça une intuition, en quelque sorte...


"Nous verrons le moment venu, Owen..."

Elle avait souri avec douceur en disant ça. Puis elle se leva soudain et fit le tour de la table pour venir prendre la main de l'homme.

"Suivez-moi."

Elle attendit qu'il se levât et l'entraîna dans la cour de derrière. Là, un petit banc semblait les attendre, orienté vers l'ouest. La nuit n'allait pas tarder à tomber.
Elle déposa un rapide baiser au coin des lèvres d'Owen et lui indiqua ensuite le banc de sa main libre.


"Installez-vous, j'arrive tout de suite."

Elle lui lança un regard malicieux et lui lâcha la main avant de retourner en cuisine. Là, elle se dirigea à la cave et farfouilla un instant parmi les bocaux disposés sur les étagères.

**Mais où est-ce que je l'ai mise ???**

Enfin, elle trouva ce qu'elle cherchait. Elle remonta à la cuisine avec sa trouvaille, attrapa deux verres au passage et revint voir son invité. Avec un grand sourire, elle lui dévoila la bouteille.

"L'autre soir, vous m'avez fait goûter l'alcool fabriqué par votre ami. Ce soir c'est à moi de vous faire goûter le fruit de ma distillerie personnelle."

Elle posa les verres à côté d'Owen, sur le banc, et s'agenouilla devant eux pour voir les doses qu'elle servait. Elle versa le liquide translucide fort odorant tout en expliquant :

"C'est de l'alcool de poire, recette personnelle. J'espère que vous aimez la cannelle..."

En effet, un morceau de cannelle flottait dans la bouteille, histoire d'adoucir le goût de l'alcool. Une fois le digestif servi, elle tendit un verre à Owen et se saisit du sien avant de s'installer à côté de lui et de poser la bouteille par terre, de l'autre côté du banc.

"Vous m'en direz des nouvelles... Je vous préviens, c'est au moins aussi fort que la liqueur fabriquée par votre ami."

Elle lui lança un regard espiègle et but une gorgée du liquide fortement alcoolisé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://witchslay.forumactif.com/sorcieres-d-olrun-f48/ines-gallo
Enquêteur Royal
Enquêteur Royal
avatar


MessageSujet: Re: Tout se termine par un retour au calme.   Mar 24 Mai 2011 - 9:29

Ce n'était pas tant qu'il n'était pas certain de son choix, que de la suite des évènements. Après tout, peut-être allaient-ils seulement vite en besogne. Owen ne partirait pas demain pour la Capitale après tout. L'affaire prendrait probablement encore quelques jours, même si son dénouement était proche. Ils auraient encore le temps d'apprendre à se connaître et à vérifier à quel point la possibilité de vivre ensemble pouvait s'avérer viable. Owen n'aimait pas s'imposer en dehors de son métier. Si le Baron n'avait pas proposé cette alternative, il aurait cherché un autre moyen de se loger à Forbach, il n'aurait pas essayé de le convaincre de lui offrir une cachette. Comme tout le monde, il aurait probablement prit une chambre à l'auberge. Cela aurait demandé quelques précautions supplémentaires mais il se serait accommodé. Il ne voulait pas qu'Inès se sente obligée de l'accueillir chez lui. Il ne demandait pas l'aumône d'un logement, d'ailleurs, il aurait très bien pu faire construire une maison et y faire habiter la jeune femme, mais cela aurait probablement mis un peu plus de temps et de toute façon il n'avait pas de fierté mal placée à ne pas accepter quoique ce soit qu'il n'ait payé. S'il devait finir par vivre dans cette demeure, il effectuerait son labeur comme tout homme devait le faire dans son logis. Inès n'accepterait de toute façon pas un pantouflard chez elle, ce qu'il n'était de toute façon pas.

« - Qui vivra, verra. » S'était-il contenté de rajouter.

Il observa sa compagne se lever de table et venir saisir sa main pour l'enjoindre à se lever à son tour. Il s'exécuta en silence et se laissa emmener à travers la maison pour passer la porte de derrière et ainsi finir dans un jardin au fond duquel trônait un banc. Elle le laissa là, avec un petit baiser, et une invitation à s'asseoir, tandis qu'elle promit de revenir rapidement. Le regard porté sur le crépuscule, Owen marcha en direction de l'ouvrage en bois et s'y installa confortablement. Qu'avait-elle derrière la tête ? Il attendit plusieurs minutes avant qu'elle ne revienne, finalement chargée de deux petits verres et d'une bouteille contenant un liquide translucide. Il était évident qu'il ne s'agissait pas d'eau.

Ses doutes se confirmèrent rapidement lorsqu'elle lui proposa de goûter à son propre alcool maison, puisqu'elle avait eu la chance de boire celui distillé par son ami. Il eut un petit sourire lorsqu'elle s'agenouilla pour mesurer les quantités déposées au fond des verres et l'écouta détailler l'alcool qu'ils allaient boire. Poire et Cannelle ? Intéressant.


« - Au moins autant que vous, Inès. »

Il prit le verre qu'elle lui tendait et attendit qu'elle ne s'installe à côté de lui. Il sourit lorsqu'elle le prévint que l'alcool était au moins aussi fort que celle de John et se dit que finalement cela pourrait peut-être aussi servir de désinfectant. Il but une large gorgée de l'alcool accueillant le sentiment chaleureux qui l'envahit immédiatement. Une chose était certaine, ce n'était pas une boisson de petit garçon. Il y avait de quoi vous retourner aisément l'estomac, enfin quoi de mieux pour aider à la digestion. Délicatement, son bras vint enlacer la jeune femme et il l'attira doucement contre lui. En observant le soleil se coucher, il demanda :

« - Vous regardez souvent le soleil se coucher, Inès ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://witchslay.forumactif.com/autres-habitants-f51/owen-josh-l
Prêtresse
Prêtresse
avatar


MessageSujet: Re: Tout se termine par un retour au calme.   Mar 24 Mai 2011 - 10:25

Quand elle lui demanda s'il aimait la cannelle, il lui répondit quelque chose qu'elle ne fut pas sûre de comprendre. "Au moins autant que vous". Cela signifiait-il qu'il aimait la cannelle autant qu'elle même l'appréciait, ou bien alors qu'il aimait cette épice autant qu'il l'aimait, elle ? Elle ne releva toutefois pas, trouvant cette interrogation aussi déplacée que l'aveu qu'elle lui avait fait un peu plus tôt. Pas deux fois dans la soirée.
Elle observa sa réaction lorsqu'il porta le liquide à ses lèvres et sourit. Il avait l'air d'apprécier.

Puis il passa son bras autour des épaules de l'herboriste, l'enlaçant tout en l'attirant doucement vers lui. Là, il lui demanda si elle regardait souvent le coucher de soleil. Sans quitter l'astre du jour des yeux, elle lui répondit d'une voix douce.


"Tous les soirs. Je ne peux m'empêcher d'adorer ce spectacle. Lorsque le ciel se teinte de rouge, je trouve cela magnifique. Et vous, avez-vous souvent l'occasion - enfin, surtout le temps - de regarder un tel spectacle ?"

Elle se lova contre lui, relevant ses pieds pour les passer sous elle. Elle avait beau regarder le soleil se coucher tous les soirs, jamais cela ne lui avait semblé aussi beau que ce soir-là. Sans doute était-ce dû au fait qu'Owen était avec elle...
Elle but une nouvelle gorgée de liqueur de poire puis, son verre toujours à la main, elle tourna son visage vers l'enquêteur.


"Owen ? Accepteriez-vous de... De passer la nuit ici ?"

Elle laissa un bref silence, mais pas assez long pour qu'il puisse répondre, et enchaîna :

"Cela vous changera un peu de la maison des Maulnes... Et puis mon lit est bien assez grand pour nous deux."

Elle lui sourit en rosissant. Il n'était pas pervers, il le lui avait assuré, néanmoins sa proposition pouvait paraître indécente aux yeux de certains... Elle avait certes déjà dormi chez lui, par deux fois, mais le contexte n'était pas du tout le même. La première fois, c'était suite à son agression, et la seconde parce qu'il était trop tard pour qu'elle rentre chez elle. Et puis, il y avait eu ce baiser échangé qui avait tout fait basculer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://witchslay.forumactif.com/sorcieres-d-olrun-f48/ines-gallo
Enquêteur Royal
Enquêteur Royal
avatar


MessageSujet: Re: Tout se termine par un retour au calme.   Mar 24 Mai 2011 - 11:38

Le doute sur le sens de ses propos était totalement volontaire. En réalité, cela pouvait très bien signifier les deux et il le savait. Le pire était même que la vérité se cachait sous chacun des sens que l'on donnait à ces quelques mots superbement agencé. Non seulement il se contentait de lui dire qu'il appréciait la cannelle, au moins autant qu'elle, dans la mesure où il appréciait véritablement cette épice et que, si elle en avait mise un rouleau dans cette bouteille, c'était qu'elle l'aimait aussi, mais il lui signifiait également par les mêmes mots, qu'il appréciait la cannelle à la même mesure qu'il l'aimait elle. Une manière détournée et masquée de lui indiquait qu'il l'aimait beaucoup. Il fut toutefois un peu déçu qu'elle ne relève pas ses propos. Peut-être avait-elle compris ce qu'il avait voulu lui dire, peut-être pas. Se posait-elle des questions qu'elle n'osait poser ? Probablement, mais il n'aurait pu en décider réellement. Peut-être ne voulait-elle pas se confondre comme elle l'avait fait à table lorsqu'elle avait fait un aveux un peu trop tendancieux. Il sourit à ce souvenir tout à fait singulier et marquant, peut-être la seule fois où une femme lui avait dit concrètement qu'elle le désirait, d'une manière ou d'une autre. Car oui, Inès n'était pas la première femme qui s'intéressait à lui. Il avait déjà eu quelques « prétendantes » sans jamais réellement y porter d'attention. Quelques gourgandines qui ne voulaient que jouir de sa renommée et d'un peu de plaisir au passage. Pour s'encombrer de telles cruches, il aurait fallu être vraiment idiot.

Gâché par quelques nuages aux teintes orangées et grises, le ciel rougissait comme s'il était gêné de la scène qui se déroulait sous ses yeux ou peut-être était-ce seulement le reflet du brasier de la passion qui s'était emparé d'eux. Le soleil, en se couchant, embrasait-il le ciel pour qu'il prenne cette couleur rouge comme la braise ? Voilà des questions que l'Enquêteur ne s'étaient jamais posées, surement parce qu'il n'aurait jamais la réponse. Mieux valait laisser quelques mystères en paix. La connaissance absolue ne servait à rien, réellement, si ce n'est à rendre malheureux celui qui la recherche et ne se satisfait de rien.


« - On a rarement le temps de prendre le temps de quoique ce soit à la Capitale Inès. Peut-être vous emmènerais-je y faire un tour pour vous montrer à quel point la vie est différente. Il me faudra de toute façon faire un rapport personnel au Roi et lui présenter ma démission en mains propres. »

Il termina sa phrase par une gorgée d'eau-de-vie qui lui chauffa la gorge une nouvelle fois. Il ne buvait pas souvent et ne reprendrait pas un autre verre aussi fit-il glisser ce dernier dans l'herbe de la cour. Alors qu'il se redressait, Inès lui demanda alors s'il désirait passer la nuit ici. A priori il n'avait aucune raison de le faire, si la jeune femme était restée chez lui pour dormir, c'était avant tout parce que, la première fois, elle était trop blessée pour quoique ce soit, et, la seconde, parce qu'il aurait été inconvenant pour une femme de rentrer si tard. Owen était un homme, qui plus est, l'enquêteur royal, et il serait beaucoup plus facile pour lui de traverser la ville en pleine nuit si nécessaire.

« - Je ne voudrais pas que votre réputation commerciale prenne un coup sous prétexte que vous faites coucher dans votre lit le premier homme venu. Et je devrais partir tôt demain matin, je ne voudrais pas vous réveiller à cause de mes obligations alors que vous devriez vous reposer. »

Les arguments avancés étaient bien faibles, mais il le faisait pour la forme. Il aurait été inconvenant d'accepter sans faire mine de protester.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://witchslay.forumactif.com/autres-habitants-f51/owen-josh-l
Prêtresse
Prêtresse
avatar


MessageSujet: Re: Tout se termine par un retour au calme.   Mar 24 Mai 2011 - 12:22

Inès sembla surprise lorsqu'il lui proposa de l'emmener avec lui à la Capitale, afin qu'elle découvre un peu la grande ville. Elle ne s'y était pas du tout attendue, mais à vrai dire cette attention la touchait beaucoup. Elle avait toujours voulu découvrir le monde hors de Forbach, sans jamais avoir eu l'occasion de le faire. Paris serait une excellente destination pour commencer la découverte du reste du monde. L'enquêteur ajouta qu'il devait, de toute façon, s'y rendre pour présenter ses conclusions au Roi et lui remettre sa démission. Voulait-il donc qu'elle soit avec lui à cet instant ? Allait-elle rencontrer le Roi ? Non, c'aurait été trop incroyable... Elle chassa bien vite cette idée saugrenue de son esprit.

"Je serai ravie de découvrir la Capitale en votre compagnie."

Elle lui adressa un sourire franc.

Puis elle lui demanda s'il accepterait de passer la nuit ici, chez elle. Il ne refusa pas vraiment, mais n'accepta pas non plus. En réalité, il se contenta d'avancer des arguments bien maigres, qu'elle pouvait aisément contrer. Aussi, elle lui répondit :


"Mon commerce ne souffrira pas, ne nous inquiétez pas. De plus, vous n'êtes pas le premier homme venu, et puis personne n'est obligé de savoir que vous partagerez ma couche. Quant au fait que vous vous leviez tôt demain matin... Je me lève également aux aurores. Voyez-vous, certaines plantes n'ouvrent leurs fleurs qu'à l'aube, il me faut donc être réveillée pour pouvoir les cueillir pour mon commerce..."

Et voilà, deux arguments de parés. Elle sourit sans que son regard ne quitte celui d'Owen.

"Avez-vous d'autres arguments aussi facilement réfutables pour refuser ma proposition ?"

Elle lui lança un regard amusé. On aurait dit qu'il s'était contenté de refuser pour la forme, par simple politesse. Après tout, s'il avait réellement voulu rentrer, il aurait avancé des arguments bien plus solides que ça, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://witchslay.forumactif.com/sorcieres-d-olrun-f48/ines-gallo
Enquêteur Royal
Enquêteur Royal
avatar


MessageSujet: Re: Tout se termine par un retour au calme.   Mar 24 Mai 2011 - 15:37

Non, il y avait peu de chance que le Roi la reçoive et qu'elle puisse l'apercevoir. Il fallait savoir qu'Owen ne voyait jamais le Souverain lors de réunions mondaines. Il s'agissait de briefings et débriefings tout à fait secrets, effectués dans un bureau à l'écart. Peu de gens avaient le droit de participer à de tels rendez-vous et, le plus souvent, personne, sauf les concernés, n'étaient au courant de leurs tenues. Bien entendu, Owen pourrait peut-être s'arranger pour que la jeune femme puisse au moins entrevoir le souverain, mais plus serait probablement déplacé. Quoique, peut-être serait-il intéressé de savoir qui avait ainsi pu briser la carapace de son Enquêteur. Il ne fallait jurer de rien n'est-ce pas ? Ils verraient ce qu'il se passerait à Paris, s'ils devaient y aller tous les deux. Il savait que généralement les gens nourrissaient une curiosité envers la Capitale, tandis que ceux de la Capitale nourrissaient une curiosité envers ceux de la Campagne, bien qu'aucun des deux partis ne daigne se déplacer, l'un généralement par manque de moyens, l'autre par manque d'envie au moment de faire le pas. Owen lui ne voyait pas ce que l'on pouvait trouver à la ville une fois que l'on avait goûté au charme de l'éloignement. Enfin peu importait, réellement.

Pour le reste, oui, il avait donné des arguments qui ne tenaient pas vraiment debout. Pourquoi ? Simplement peut-être simplement qu'il avait beaucoup apprécié cette fois où elle s'était endormie contre lui et qu'il voulait revivre cela. Il aurait pu refuser en bloc mais était-ce vraiment important ? Il savait qu'elle n'avait que faire de ce que pourraient dire les gens, et même s'il apprit qu'elle se levait tôt pour ses plantes, cela n'aurait jamais constitué un argument d'un poids suffisant pour refuser une offre aussi généreuse. Après tout, ce n'était pas comme si elle offrait de partager son lit avec n'importe quelle personne. Il sourit lorsqu'elle lui demanda s'il avait d'autres arguments si peu probant. Il hésita un instant et réfléchit, mais il semblait bien qu'il ne valait mieux pas qu'il insiste, il répondit toutefois :


« - Je pourrais surement être capable de vous inonder d'argument que vous pourriez réfuter, mais je crois que nous n'avons pas besoin de nous perdre en discussion inutile, n'est-ce pas ? »

Il eut un large sourire :

« - Soit. J'accepte votre proposition. Je vous laisse gagner cette manche aujourd'hui, mais vous ne gagnerez pas aussi facilement souvent. Il m'arrive parfois d'être têtu, voyez-vous. »

Le soleil disparaissait à l'horizon. La nuit tombait progressivement sur Forbach. Demain se jouerait l'un des derniers instants de l'affaire qu'il devait traiter. Inès blottit contre lui, Owen s'en voulu de briser ce moment, mais il le fallait.

« - Si cela ne vous dérange pas, j'aimerais me coucher tôt ce soir. La journée de demain est importante. Peut-être désirez-vous que je vous aide avec la vaisselle avant ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://witchslay.forumactif.com/autres-habitants-f51/owen-josh-l
Prêtresse
Prêtresse
avatar


MessageSujet: Re: Tout se termine par un retour au calme.   Mar 24 Mai 2011 - 16:31

Il assura Inès qu'il pourrait tout à fait l'inonder d'arguments irréfutables. Mais était-ce seulement nécessaire ? S'il ne les lui avait pas donné en premier, c'était bien pour une raison. Il ne voulait pas partir, tout simplement. Inès l'avait parfaitement compris. Elle sourit, amusée.

"Je serai certainement plus apte à vous contrer que vous ne le pensez..."

Il accepta ensuite clairement sa proposition, lui déclarant que s'il la laissait "gagner" aujourd'hui, ce ne serait pas toujours le cas. Il ajouta même qu'il lui arrivait parfois d'être très têtu. La jeune femme éclata d'un léger rire.

"Vous ne me connaissez pas encore, Owen. Je suis certainement aussi têtue que vous, et qui plus est je peux être très persuasive..."

C'était vrai, même sans l'aide de la magie elle était capable de convaincre les gens de faire des choses qu'ils n'auraient en temps normal pas forcément accepté de faire.
Enfin, il lui annonça vouloir se coucher tôt, car il avait fort à faire le lendemain. Il lui proposa avant cela de l'aider à faire la vaisselle. Elle sourit et acquiesça.


"Vous semblez si motivé pour m'aider que je n'ai pas le coeur à refuser."

Elle lui avait sourit largement en disant cela, le taquinant gentiment. Puis elle se leva sans se départir de son sourire et attendit que l'enquêteur se lève également avant de le précéder dans la cuisine. Là, elle commença à débarrasser la table et jeta son reste d'omelette aux ordures avant de poser la vaisselle dans l'évier.
Ils firent la vaisselle à deux, elle lavant, lui essuyant, puis vint l'heure d'aller se coucher. Elle précéda Owen à l'étage, où elle lui montra la chambre.


"Si vous souhaitez garder vos habits propres pour demain, il doit me rester une vieille tunique qui appartenait à mon père, vous avez à peu près la même carrure que lui..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://witchslay.forumactif.com/sorcieres-d-olrun-f48/ines-gallo
Enquêteur Royal
Enquêteur Royal
avatar


MessageSujet: Re: Tout se termine par un retour au calme.   Mar 24 Mai 2011 - 19:27

Plus apte à le contrer qu’il ne le pensait ? Il serait bien curieux de voir à quel point elle pouvait démonter ses arguments. Elle ne devait pas oublier qu’il avait fait plus ou moins semblant de contester et qu’il n’avait pas vraiment cherché à réellement refuser. Qui plus est, elle avait effectivement un avantage, celui qui concernait simplement ce qu’il éprouvait pour la jeune femme. Après tout, il n’avait probablement pas trouvé de raisons valables simplement parce qu’il ne le désirait pas. Si ses sentiments avaient été différents, il aurait probablement mis en avant de meilleurs arguments, mais dans ce cas, ils ne seraient surement pas là, à avoir cette discussion.

« - Nous verrons bien, ne soyez pas si sûre de vous Inès. »

Il préférait abandonner la partie ici. Ils auraient tout le temps de se mesurer l’un à l’autre par de petites joutes si elle le désirait. Néanmoins, il ne savait pas réellement s’il désirait vérifier lequel des deux serait le plus têtu. Bien entendu, s’ils finiraient par vivre ensemble, il y aurait forcément des passages où ils s’affronteraient l’un et l’autre. Il suffisait de voir la manière avec laquelle sa relation avec son ami évoluait. Ils s’entendaient très bien, mais, forcément, de temps à autre, il y avait forcément quelques clashs. Aussi, Owen et Inès auraient certainement le temps de se tester aussi, mieux valait ne pas y penser trop rapidement.

Il eut un sourire amusé lorsqu’elle l’enrôla pour la vaisselle en prétextant qu’il paraissait beaucoup trop motivé pour qu’elle n’ait le cœur à lui refuser qu’il l’aide. Il la laissa se relever et fit de même une fois qu’elle se fut éloignée de lui. Il ramassa son verre ainsi que la bouteille et prit, dans un sourire, le verre vide des mains de la jeune femme avant de la suivre en direction de la cuisine où il déposa la bouteille sur la table et prit la direction de l’évier, prenant sur lui de s’occuper de la partie nettoyage pendant qu’Inès s’occuperait de sécher la vaisselle avant qu’ils ne s’occupent de la ranger, une fois que tout cela serait fini. Lorsqu’ils eurent tout terminé, il la suivit à l’étage, en direction de la chambre où elle lui proposa de lui prêter une ancienne tunique de son père pour éviter qu’il ne salisse ses vêtements. N’ayant rien de propre à lui sous la main, il accepta de bon cœur :


« - Ce serait très gentil de votre part Inès. »

Il attendit tranquillement que la jeune femme lui rapporte la dite tunique, puis il avisa un paravent qu’utilisait probablement la jeune femme pour s’habiller ou se déshabiller et il lui demanda s’il pouvait l’utiliser. Etait-il pudique ? Pas nécessairement, mais il se voyait mal se déshabiller complètement devant elle. Il se glissa derrière l’abri et se débarrassa de ses affaires avant d’enfiler la tunique qui le serrait un petit peu, mais rien de bien grave. Ses vêtements en main, il les déposa sur une chaise qui reposait là et avisa le lit sur lequel il s’assit, non sans être un peu gêné. Galamment, il se mit du côté opposé du paravent et tourna le dos à ce dernier pour permettre à Inès de se déshabiller loin des regards indiscrets. Pendant ce temps, il en profita pour se glisser sous les draps, se tournant sur le côté, observa le mur à l’opposé du paravent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://witchslay.forumactif.com/autres-habitants-f51/owen-josh-l
Prêtresse
Prêtresse
avatar


MessageSujet: Re: Tout se termine par un retour au calme.   Mar 24 Mai 2011 - 21:07

Il accepta la tunique proposée, et elle se dirigea donc vers sa grande armoire pour en prendre une, couleur crème, qu'elle ramena à l'enquêteur.

"Voilà."

Il avait visiblement repéré le paravent derrière lequel elle se changeait habituellement, et lui demanda s'il pouvait l'utiliser. Elle acquiesça.

"Bien entendu. Faites comme chez vous."

Elle lui sourit avec douceur et détourna le regard tandis qu'il passait derrière le paravent. Elle entendait le bruissement du tissu sur la peau d'Owen, et son esprit se mit à vagabonder, mais elle chassa bien vite ce qui lui venait à l'esprit.

**Allons Inès, un peu de décence !**

Il revint rapidement. La tunique semblait légèrement trop étroite, mais elle lui allait quand même très bien, du point de vue d'Inès en tout cas. Le vêtement avait le mérite de mettre la musculature d'Owen en valeur, même si ce n'était que pour dormir...

**Oh, mais ça suffit !**

Il déposa ses vêtements sur la chaise qui se trouvait près du paravent et s'assit sur le lit, du côté opposé au paravent, sans doute dans le but de lui tourner le dos. Elle nota qu'il avait l'air un peu gêné, mais elle ne comprit pas la raison de cette gêne. N'avaient-ils pas déjà dormi ensemble, pourtant ? Enfin, "dormi ensemble" était un bien grand mot. Elle s'était endormie dans ses bras, et il avait veillé toute la nuit...
Avec un sourire amusé, elle récupéra sa chemise de nuit, soigneusement pliée sur le lit, et passa derrière le paravent pour se changer.

Elle glissa rapidement sa robe par-dessus sa tête pour l'enlever, ôta ensuite son jupon et passa la chemise de nuit blanche. Enfin, elle sortit de sa "cachette" et récupéra une brosse à cheveux sur une petite commode. Elle s'installa sur le bord du lit, de l'autre côté d'Owen, et se coiffa rapidement avant de tresser sa longue chevelure châtain pour la nuit. Une fois prête, elle posa la brosse sur la table de nuit et se tourna vers l'enquêteur tout en s'installant sous les draps.


"Je suis prête, vous pouvez vous retourner."

Lorsqu'il se tourna pour s'installer à son tour, elle était déjà sous les draps, allongée sur le dos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://witchslay.forumactif.com/sorcieres-d-olrun-f48/ines-gallo
Enquêteur Royal
Enquêteur Royal
avatar


MessageSujet: Re: Tout se termine par un retour au calme.   Mar 24 Mai 2011 - 22:29

Comment ne pas imaginer à son tour ? Le bruit des vêtements, mat et presque sourd, qui glissent sur la peau. Qui plus est, l’enquêteur n’avait pas besoin de voir pour s’imaginer parfaitement. Lorsqu’il l’avait retrouvée, Inès était nue. Laissée à l’abandon par l’Agent du Diable, elle ne portait rien, sa poitrine avait été marquée au couteau et de ces détails, Owen n’avait rien oublié. Il la voyait comme si c’était hier. Après tout, il l’avait soignée, bandée, protégée. Sans qu’elle l’ait voulu, il la connaissait déjà presque par cœur, alors qu’elle ne l’avait jamais vu, ne serait-ce que torse-nu. Elle avait déjà dormi contre lui, mais il avait simplement attendu patiemment qu’elle s’endorme, puis il s’était levé et s’était contenté de la veiller toute la nuit. Alors oui, il trouvait cela un peu gênant. Ce n’était pas le fait de dormir avec elle qui le gênait, mais simplement cette différence de taille entre la façon dont il s’était vu. Peut-être que s’il ne l’avait jamais vue auparavant autrement que dans une tenue ordinaire, alors oui, il aurait été plus serein, mais il avait une « longueur d’avance » qui n’était pas forcément agréable compte-tenu de ce que cela représentait pour la jeune femme. Après tout, elle avait été violée et marquée presque physiquement à vie.

Couché sur le côté, il l’entendit quitter le paravent et s’installer de l’autre côté du lit. Quelques instants plus tard, il entendait le bruissement caractéristique d’une brosse qui se frotte à des cheveux. Se recoiffait-elle ? Il sourit à cette idée. Comment pouvaient importer à ce point quelques cheveux de travers ? Il garda tout de même le silence jusqu’à ce que la brosse retrouve probablement son lieu de repos et que la jeune femme ne lui dise qu’il pouvait se retourner. Il le fit alors, tournant sur le dos. Inès était à côté de lui, déjà couchée sous les couvertures. Le regard tourné vers le plafond pendant quelques instants, il resta silencieux. La situation était presque comique. Etait-ce tellement différent de la dernière fois ? Il inspira un bon coup et il passa le bras autour de la jeune femme, finissant par l’attirer doucement vers lui. Alors qu’elle se lovait contre lui, la chaleur de son corps l’étreignit doucement. C’était une sensation agréable, bien plus qu’il ne l’aurait cru. Il était bien avec elle, c’était tout ce qui comptait réellement.

Alors qu’il l’enlaçait tendrement, il se laissa aller doucement, une de ses mains se perdit dans la chevelure de la jeune femme, un peu comme s’il jouait avec machinalement sans y penser, tout en restant très doux. A se remémorer ce qui était arrivé à la jeune femme, il n’arrivait pas à se concentrer sur autre chose. Il n’en était pas spécialement choqué, il avait vu bien pire, mais c’état plus fort que lui. Il voulait lui faire plaisir, lui faire comprendre qu’il était bien avec elle, mais il y avait pourtant cette image qui s’interposait entre eux. D’une manière ou d’une autre, cela finirait par passer, mais l’incident était probablement trop frais. Il pouvait l’embrasser ou jouer avec ses cheveux, la prendre contre lui, mais plus serait probablement déplacé et surtout, impossible. Non pas qu’elle ne soit pas désirable, elle l’était, mais simplement parce qu’il ne voulait pas être associé à un acte horrible. Effleurant sa joue de son autre main, il déposa un baiser sur son front.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://witchslay.forumactif.com/autres-habitants-f51/owen-josh-l
Prêtresse
Prêtresse
avatar


MessageSujet: Re: Tout se termine par un retour au calme.   Mar 24 Mai 2011 - 22:51

Il se tourna vers elle et resta un moment sur le dos, sans rien dire ni faire. Elle allait lui demander si tout allait bien lorsqu'il la prit soudain dans ses bras, doucement, et se mit à lui caresser les cheveux d'un geste inconscient, presque machinal. Elle releva alors les yeux vers lui et remarqua qu'il semblait ailleurs. Sans doute était-il perdu dans ses pensées, mais à quoi pensait-il, à cet instant ? Inès aurait tout donné pour le savoir. Et à vrai dire, elle aurait eu les moyens de le savoir... Mais non, jamais elle n'utiliserait ses pouvoir sur lui, même pour connaître le fond de sa pensée...

Soudain, il caressa sa joue et l'embrassa sur le front. La jeune femme ferma les yeux au contact des lèvres d'Owen sur son visage, et sourit doucement. Puis elle rouvrit les yeux et prit doucement le visage de l'enquêteur entre ses mains, se rapprocha et l'embrassa tendrement.
Si elle avait vécu un drame terrible il y avait un bon mois de ça, elle n'en gardait en cet instant aucun souvenir. Tout s'effaçait, lorsqu'elle était dans les bras d'Owen. C'était comme si rien de tout cela ne s'était produit...

Pourtant, les séquelles étaient bien présentes, les physiques plus apparentes que les psychologiques, c'était certain. Surtout que ces dernières étaient à cet instant trop profondément enfouies en elle pour qu'elle se souvienne de leur présence.
Alors qu'ils s'embrassaient toujours, elle glissa une main le long de l'épaule d'Owen et l'attira doucement sur elle. Savait-elle au moins ce qu'elle faisait ? Non, à cet instant, elle ne pouvait plus vraiment réfléchir, ses sentiments avaient pris le dessus sur sa raison.

Oui, elle aimait Owen. Et oui, elle le désirait. Elle rompit doucement le baiser, s'écartant légèrement de lui en reculant la tête, qui s'enfonça un peu plus dans l'oreiller moelleux.


"Owen... Je t'aime."

Elle était passée au tutoiement sans même s'en rendre compte et lui avait chuchoté ces mots, comme si elle avait craint que parler à haute voix ne rompe le charme de l'instant. Puis, sans lui laisser le temps de répondre, elle l'embrassa de nouveau, les yeux mi clos, de manière plus sensuelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://witchslay.forumactif.com/sorcieres-d-olrun-f48/ines-gallo
Enquêteur Royal
Enquêteur Royal
avatar


MessageSujet: Re: Tout se termine par un retour au calme.   Mar 24 Mai 2011 - 23:34

Il en avait envie. Quel homme n’aurait pas envie de se laisser aller au jeu des passions et se faire, en un certain sens, plaisir. Il l’aimait, c’était tout ce qui aurait du importer dans cette histoire, mais il ne pouvait pas se défaire de ce qu’il avait vu un mois plus tôt. Il ne pouvait pas le lui faire, pas maintenant, pas ce soir, même si elle l’aimait, même si son corps tout entier l’appelait comme les sirènes chantent pour attirer les marins, il restait immanquablement bloqué par cette vision. Cela lui faisait mal, mais même s’il adorait le contact de ses lèvres sur les siennes, il ne pouvait décemment aller plus loin. Contre elle, alors qu’ils s’embrassaient, il avait presque la sensation de devenir l’Agent du Diable, profitant de son corps, l’emplissant contre son gré, la violant sans aucun remords. Cette vision était tout simplement trop insupportable. Dans un mouvement de sa main contre l’oreiller, il s’écarta de la jeune femme.

« - Je suis désolé Inès. »

Il glissa sur le côté, repoussa les draps et s’assit à nouveau sur le bord du lit. Il se prit la tête dans les mains et essaya de repousser les images qu’il avait à l’esprit. C’était le problème de son excellente mémoire, impossible de réellement oublier quelque chose. Il inspira profondément, non pas pour se calmer, mais simplement pour essayer de faire le vide. Peut-être valait-il mieux qu’il ne dorme pas ici ce soir, ou qu’il se contente du divan du salon. Après tout ils n’étaient pas forcés de faire plus. Non vraiment pas. Le regard braqué sur le mur du fond, il finit par reprendre la parole :

« - Je t’aime Inès, c’est une évidence même, mais je ne peux pas. Je crois qu’il vaudrait mieux que j’aille dormir sur le divan ou même que je rentre chez moi. Je suis désolé. »

Owen regardait toujours le fond de la pièce. En réalité, il aurait déjà du se lever pour se changer, remettre ses affaires et partir, pourtant quelque chose le retenait. Il n’aurait su dire quoi en fait. Probablement son attachement à la jeune femme. Qu’il aurait été très discourtois et malotru de la quitter sans un mot de plus. Pourtant il préférait ne pas en discuter davantage, ce serait le meilleur moyen d’oublier ses images. Il lui faudrait du temps, seulement du temps. Après tout, il n’avait jamais été bloqué par ce genre de chose, mais c’était bien la première fois qu’il tombait amoureux d’une victime… Bon sang, Owen, reprend toi, ce n’est pas ce genre de choses qui peuvent te retourner, si ? Allons, tu as connu bien pire dans cette vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://witchslay.forumactif.com/autres-habitants-f51/owen-josh-l
Prêtresse
Prêtresse
avatar


MessageSujet: Re: Tout se termine par un retour au calme.   Mer 25 Mai 2011 - 0:09

Alors que tout allait bien, que la jeune femme se sentait parfaitement à l'aise avec lui, il choisit de mettre fin au baiser et de s'écarter d'elle en lui disant qu'il était désolé. Désolé de quoi ?
Elle se releva sur un coude, l'air surpris. Il n'osait même pas la regarder ? Alors qu'elle approchait de lui sa main, dans le but de l'apaiser, il lui exprima son amour pour elle, et ajouta qu'il ne pouvait pas. Il ne pouvait pas quoi ? Il ajouta qu'il valait mieux qu'il rentre chez lui, ou qu'il dorme au salon. Elle ne comprenait vraiment pas. Avait-elle fait quelque chose de mal ? Ils s'étaient simplement embrassés, et il avait choisi de mettre fin à cet instant parce qu'il NE POUVAIT PAS ? Il ne pouvait pas quoi ? L'embrasser ? Il l'avait déjà fait ! La serrer dans ses bras ? Aussi ! Lui faire l'amour ? ... Peut-être, oui, peut-être que c'était ça, qui le bloquait. Mais lorsqu'elle l'avait attiré à elle, ce n'était pas forcément dans ce but... Enfin, pas consciemment...

Véritablement stupéfaite, elle ne put pas répondre tout de suite. Un silence gêné s'installa soudain, symbole de l'ambiance résolument refroidie de la soirée. Que devait-elle penser de cette réaction ? Et surtout plus important, que devait-elle répondre ? Fallait-il qu'elle réussisse à le convaincre de rester avec elle ? Ou bien devait-elle accepter de le laisser partir ? Tant d'interrogations se pressaient sans son esprit qu'elle commençait à sentir le mal de tête approcher. D'une voix chevrotante, elle lui demanda :

"Ai-je fait quelque chose de mal, Owen, pour que tu décides soudain de partir ?"

Elle avait les larmes aux yeux. Pas parce qu'elle était triste, ou en colère, mais tout simplement parce qu'elle était dans l'incompréhension la plus totale. Il devait lui expliquer ce qui n'allait pas. S'il décidait de partir sans le faire, elle ne pourrait pas dormir de la nuit, en proie à trop de remises en doute.

Elle se mit à genoux sur le lit et s'approcha doucement de lui jusqu'à arriver dans son dos. Là, elle le prit dans ses bras avec tendresse.


"Je ne veux pas que tu partes... Si tu préfères dormir loin de moi, je prendrai le divan."

Ces mots lui déchiraient le coeur, pourtant elle les avait prononcé. Ce qu'elle voulait par-dessus tout, c'était rester près de lui. Là simple idée d'être éloignée d'Owen lui était absolument inconcevable. Pourtant, avait-elle encore le choix ? Elle s'écarta doucement de lui et descendit du lit à côté de l'enquêteur. Puis elle attrapa le plaid au pied du lit, se préparant à descendre pour dormir sur le divan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://witchslay.forumactif.com/sorcieres-d-olrun-f48/ines-gallo
Enquêteur Royal
Enquêteur Royal
avatar


MessageSujet: Re: Tout se termine par un retour au calme.   Mer 25 Mai 2011 - 10:04

Non non, elle n’avait fait rien de mal. Il le savait. Ce n’était pas de sa faute et c’était probablement ce qui devait être le plus difficile pour elle. Il y avait de fortes chances qu’elle ne comprenne pas la réaction d’Owen, après tout, s’il y a une personne qui aurait du se bloquer c’était bien elle, mais pourtant c’était lui qui ne pouvait pas. C’était comme si elle était une sorte de sanctuaire. Là, vêtue d’une simple chemise de nuit, ce n’était pas la même chose que lorsqu’il la tenait dans ses bras tout à l’heure, ou quand il l’avait embrassé, ou même quand elle s’était endormie dans ses bras. Il ne savait pas vraiment pourquoi il pensait à l’Agent du Diable, à ce qu’elle avait subi, ce n’était pas son corps à lui, ce n’était pas à lui de décider si elle était prête ou non. Il n’était même pas question de faire l’amour, mais il n’arrivait plus à défaire l’image de ce corps nu et violenté au bord de l’étang, de son esprit. Il savait que s’il la regardait couchée, maintenant, il ne pourrait s’empêcher de la voir telle qu’elle était lors de leur « première rencontre ». Cela ne le choquait pas en tant que tel, mais il ne se serait jamais permis quoique ce soit avec elle, à ce moment-là.

Alors qu’il restait silencieux, il sentit qu’elle s’approchait. Elle l’enlaça doucement, se collant contre son dos. Cette sensation était vraiment agréable, il devait faire abstraction de ce qu’il s’était passé, après tout ce n’était pas lui qui avait souffert. Aussi, lorsqu’elle desserra son étreinte et glissa à côté de lui pour descendre du lit, il attrapa vivement mais doucement sa main. Il releva le visage vers elle, croisant son regard :


« - Non, Inès, tu n’as pas à dormir sur ton divan, pas chez toi. »

Il se leva et prit la jeune femme dans ses bras, contre lui :

« - Je ne sais pas ce qui m’a prit, c’est idiot, je sais. Ce qu’il t’est arrivé il y a un mois m’est revenu en mémoire. Je veux dire, c’est idiot, c’est toi qui as souffert, pas moi, mais je n’ai pas pu m’empêcher et je dois admettre que ce n’est pas… très engageant. »

Oui, c’était complètement idiot, à ne pas en douter, pourtant, il ne pouvait pas faire autrement. Par contre, il était hors de question que la jeune femme dorme dans son divan. Elle était chez elle, elle avait besoin de repos et Owen était parfaitement capable de s’accommoder d’un divan. Qui plus est cela aurait été fort déplacé de la laisser faire, même si elle le faisait de bon cœur. Il lui devait cette nuit, d’une certaine manière, pas pour ce qu’ils feraient mais simplement pour elle, pour ce qu’il lui apportait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://witchslay.forumactif.com/autres-habitants-f51/owen-josh-l
Prêtresse
Prêtresse
avatar


MessageSujet: Re: Tout se termine par un retour au calme.   Mer 25 Mai 2011 - 11:07

Alors que sa main venait de saisir le plaid, elle fut arrêtée dans son geste par l'enquêteur, qui lui avait saisit la main libre. Elle tourna la tête vers lui au moment où il relevait les yeux, et leurs regards se croisèrent. Il déclara qu'elle n'avait pas à dormir sur le divan, surtout pas chez elle. Puis il se leva et la prit dans ses bras avec douceur avant de lui expliquer la raison de son comportement. Ainsi donc, il repensait à leur "rencontre", ce jour là, sur la berge de l'étang ?

Oui, il n'avait pas tort, c'était elle qui avait subi ce traumatisme, et donc c'eut été à elle de le repousser, dans la logique des choses. Pourtant, elle essayait de passer outre ce souvenir, et y parvenait plutôt bien jusqu'à ce qu'il ne le lui rappelle. Elle comprenait à présent le problème. Il la revoyait simplement comme lorsqu'il l'avait trouvée, inconsciente, cadavérique, et souillée. Elle-même, en y repensant, eut un haut-le-coeur. Elle tenta de chasser de ses pensées l'image de l'Agent du Diable penché sur elle avec un sourire sadique, mais le mal était fait. Elle s'écarta doucement d'Owen.


"Ce n'est pas idiot."

Non, c'était même tout à fait logique. Elle se rassit sur le lit, les yeux dans le vague. Oui, elle avait été violentée, salie et humiliée, comment pourrait-elle l'oublier ? Les marques sur sa poitrine le lui criaient chaque jour qui passait. Pourtant, elle tentait de se battre pour chasser ce souvenir, pour devenir plus forte, pour aller de l'avant. Pourquoi lui-même ne parvenait-il pas à le faire ?
Elle releva les yeux vers lui.


"Est-ce que ça sera toujours comme ça ? Me verras-tu toujours comme ce cadavre ambulant que j'étais le jour où tu m'as trouvée ? Ou bien finiras-tu par me voir enfin telle que je suis maintenant ?"

Son regard était rougi, mais elle ne pleurait pas. Les larmes ne sortiraient pas, non, pas ce soir. Elle les retiendrait quoi qu'il lui en coûte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://witchslay.forumactif.com/sorcieres-d-olrun-f48/ines-gallo
Enquêteur Royal
Enquêteur Royal
avatar


MessageSujet: Re: Tout se termine par un retour au calme.   Mer 25 Mai 2011 - 11:58

Si c’était idiot, il le savait bien. Pour des mauvais souvenirs qui n’étaient pas les siens, il avait gâché la soirée, il le savait. Il s’en voulait vraiment, une telle réaction n’était pas logique. Il ne comprenait même pas pourquoi il s’était mis dans un état pareil simplement pour des choses qui n’étaient même pas sûres d’arriver. Après tout, ils auraient pu simplement continuer de s’embrasser, rien de plus. L’embrasser il en était capable, il l’avait déjà fait. Il devait essayer de se changer les idées, de ne plus penser à ce qui avait été perpétré. Ce n’était pas à lui de penser à cela et à elle de le réconforter, ce devait être l’inverse normalement, pourquoi la situation s’était-elle inversée ? Lorsqu’elle s’était écartée de lui pour s’asseoir sur le lit, il avait senti son cœur se serrer. Il comprenait son erreur et elle était de taille. Ce fut probablement pire lorsqu’elle releva le regard vers lui, les yeux rouges, lui demandant s’il verrait toujours en elle un cadavre ambulant ou s’il finirait par la voir telle qu’elle était. Cette question eut l’effet d’une douche froide, ou pire, d’un couteau que l’on vous enfonce dans le ventre, comme ce coup qu’il avait reçu il y a plusieurs années alors qu’il essayait d’appréhender un criminel. C’était finalement John qui l’avait eu et s’était occupé de son ami, fort heureusement aucun organe n’avait été touché.
Il s’agenouilla devant la jeune femme et prit ses mains dans les siennes, soutenant son regard quelques instants, il cherchait les bons mots, surement. Il savait ce qu’il voulait dire, mais il ne pouvait pas faire un faux-pas maladroit, aussi repassa-t-il en revue ce qu’il voulait dire. « Tourne sept fois ta langue dans ta bouche avant de parler » dit le proverbe. Et bien pour le coup, on en était pas très loin.


« - Je suis désolé. J’ai été idiot, quoique tu en dises. Ce n’était pas à moi de remettre cela sur le tapis, il n’y avait aucune raison d’y repenser. Tu n’es pas un cadavre ambulant. Tu es une jeune femme remplie de joie de vivre et d’amour, je le sais, j’ai simplement oublié de me le rappeler. »

Il hésita, puis rajouta :

« - Quand je te regarde, je vois une jolie jeune femme, ses jolis yeux qui transpercent mon regard et je vois la peine que je t’ai faite. J’ai mal réagi. Je devrais être là pour te soutenir, pas pour te rappeler au passé. Est-ce que tu pardonneras mon erreur Inès ? Je te promets de faire de toi une femme heureuse, j’effacerai ce moment douloureux de ta mémoire en essayant de t’offrir le bonheur. Je ne peux que te garantir d’essayer, même si j’espère réussir, mais j’y mettrai tout ce que j’ai. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://witchslay.forumactif.com/autres-habitants-f51/owen-josh-l
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tout se termine par un retour au calme.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tout se termine par un retour au calme.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Witch Slay :: Parmi les Sylves - Alentours :: Les Cultures :: L'Herboristerie-